Notice de personne

  • Notice
Dupont de Nemours, Pierre-Samuel (1739-1817) forme internationale

Nationalité(s) : France
Langue(s) : A traduit de : italien
Sexe : Masculin
Responsabilité(s) exercée(s) sur les documents : Auteur, Imprimeur libraire (Texte imprimé)
Naissance : 1739-12-14
Mort : 1817-08-06
Période d'activité : 1791-1800

Économiste physiocrate, écrivain, journaliste et homme politique ; imprimeur-libraire ; avec son fils Éleuthère-Irénée Dupont de Nemours, imprimeur-libraire de l'Académie des sciences (1792-1793). - Fils de Samuel Dupont (ou : Du Pont), horloger du Roi à Paris. De confession calviniste. Disciple de François Quesnay, collaborateur des ministres Turgot, puis Necker, Vergennes et Calonne. Auteur de nombreux ouvrages dont, en 1767, "Physiocratie ou Constitution naturelle du gouvernement le plus avantageux au genre humain". Anobli en 1784 ; conseiller d'État en 1785. Élu député du Tiers État par le bailliage de Nemours lors des États généraux de 1789 (ajoute alors "de Nemours" à son nom) ; membre de l'Assemblée constituante, dont il est président en 1790. Fonde une imprimerie-librairie avec son ami Antoine de Lavoisier peu avant la dissolution de l'Assemblée constituante (été 1791) et s'établit dans l'ancienne imprimerie de "la Ferme générale et des autres compagnies de finance, unique en Europe" (prospectus du 8 juin 1791), après rachat du fonds de Gilles II Lamesle. Publie plusieurs périodiques dont la "Correspondance patriotique..." (1791-1792), le "Bulletin de la Société philomatique..." (1792-1797) et le "Bulletin des sciences..." (avril-déc. 1797). Sert dans la garde nationale. Royaliste déclaré, il prend les armes le 10 août 1792 et doit ensuite se cacher. Arrêté en juillet 1794, il est libéré après le 9-Thermidor. Élu député du Loiret au Conseil des Anciens en oct. 1795, à nouveau suspect de royalisme, il est arrêté lors du coup d'État de fructidor an V (sept. 1797). Part pour les États-Unis (dont il devient citoyen) en sept. 1799, avant de revenir en France en 1802. Hermann Henrichs succède à sa librairie peu après fév. 1800 et publie jusqu'en 1801 au moins sous la raison : "À l'ancienne librairie du citoyen Du Pont, rue de la Loi". Membre de l'Institut et secrétaire de la Chambre de commerce de Paris (1803). Secrétaire du gouvernement provisoire en 1814, il retourne aux États-Unis pendant les Cent-Jours. Décédé à Eleutherian Mills, près de Wilmington (Delaware), en août 1817
Auteur d'un "Mémoire sur les municipalités" qui s'inspire d'un projet de Turgot et a été publié, en 1787, par Honoré-Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau, sous le nom de Turgot et qu'il a lui-même republié dans son éd. des "Œuvres de Mr. Turgot", t. VII, Paris, 1809, en suggérant sa responsabilité dans l'œuvre
A travaillé en association avec son fils Éleuthère-Irénée Dupont sous la raison "(citoyens) Du Pont père et fils" à partir de juin 1792

Adresse : Paris : 1791-1800. - Hôtel de Bretonvilliers, (dans l') île Saint-Louis (et à sa librairie, rue de Richelieu, n° 14) [juin 1791 - 1792]. - Hôtel des Monnaies [oct. 1792 - janv. 1793]. - Rue Helvétius, n° 57 [janv.-avril 1793]. - Rue Helvétius, n° 679 [déc. 1793 - mars 1795]. - Rue de la Loi, n° 1232 [1795 - avril 1796]. - Rue de l'Oratoire (-Honoré) [avril 1796 - déc. 1797]. - Rue de la Loi, n° 1231 (, près le Théâtre de la République) [nov. 1797 - 1800]

Forme(s) rejetée(s) : 
< Du Pont de Nemours, Pierre-Samuel (1739-1817)
< Du Pont, Citoyen (1739-1817)
< Du Pont, Pierre-Samuel (1739-1817)
< Du Pont père (1739-1817)
< Dupont, Pierre-Samuel (1739-1817)
< Dupont père (1739-1817)
< Pontius Nemoracensis (1739-1817)
< Turgot, Anne-Robert-Jacques (auteur prétendu) pseudonyme

Forme(s) associée(s) : 
<< Fait partie de : Du Pont de Nemours (famille)

Source(s) : 
Delalain, Paris, 1789-1813 : date de fin d'activité 1798 . - DBF : sous la graphie "Du Pont de Nemours" . - Bouloiseau, Du Pont de Nemours . - Sgard : sous la forme "Dupont de Nemours, Pierre"



Notice n° : FRBNF12000629

Création : 86/07/29
Mise à jour : 12/06/11