Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Titre(s) : L'exil des monarques [Texte imprimé] : entre abdications et désirs de pouvoir / sous la direction de Hélène Becquet

Publication : Malakoff : Armand Colin, DL 2024

Impression : 42-Saint-Just-la-Pendue : Impr. Chirat

Description matérielle : 1 vol. (237 p.) ; 22 cm

Note(s) : La couv. porte comme sous-titre : "entre abdications et reconquêtes du pouvoir". - Bibliogr. p. 229-234


Autre(s) auteur(s) : Becquet, Hélène (1979-....). Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Rois et souverains -- France -- 19e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet
Rois et souverains -- Exil -- 19e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet

Genre ou forme : Biographie  Voir les notices liées en tant que genre ou forme

Indice(s) Dewey :  944.060 922 (23e éd.) = Histoire - France - 1815-1848 - Biographie collective  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-200-63767-5 (br.) : 23 EUR
EAN 9782200637675

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb474318188

Notice n° :  FRBNF47431818


Résumé : La Révolution française inaugure une période de profonde instabilité politique au cours de laquelle la France se cherche un nouveau régime pour succéder à une monarchie qualifiée d'absolue. Dans cette recherche d'un gouvernement stable, plusieurs dynastie se sont vu proposer un trône. Après l'échec de la maison de France, les Bonaparte, les Orléans ont chacun tenté une synthèse politique sans davantage parvenir à se maintenir.A chaque abdication, les princes prennent la route de l'exil, un exil à chaque fois regardé comme privisoire, à raison dans un premier temps, à tort sur le long terme. L'histoire de France a ainsi ceci de spécifique que ce n'est pas une dynastie qui a quité le pays, mais bien trois, voire quatre si l'on ajoute la branche espagnole des Bourbons à la fin du siècle. Il y a ainsi pléthore de prétendants à un même trône, ce qui n'est assurément pas pour rien dans la victoire finale de la république en 1789.L'exil n'est synonyme d'échec qu'à posteriori. Jusqu'en 1950, l'Europe reste majoritairement monarchique. Les prétendants représentent une alternative politique soit à la dynastie en place soit à la République. Aussi, leur exil n'est pas oisif : depuis l'étranger, ils ont pour but non seulement leur retour, mais leur rétablissement.De Louis XVIII, premier roi exilé, jusqu'à la levée des lois d'exil de la République en 1950, l'ouvrage réfléchit à ce que représentaient politiquement ces monarques en exil, pour les Français mais aussi pour les autres monarchies européennes, qui ont pu voir en eux une légitimté de rechange. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée