Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Yates, Frances A. (1899-1981)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : L'art de la mémoire [Texte imprimé] / Frances A. Yates ; traduction de l'anglais par Daniel Arasse

Traduction de : The art of memory

Publication : [Paris] : Gallimard, DL 2022

Impression : impr. en Italie

Description matérielle : 1 vol. (636 p.-[24] p. de pl.) : ill. en coul. ; 18 cm

Collection : Folio. Histoire ; 319

Lien à la collection : Collection Folio. Histoire 
Collection Folio 


Note(s) : Index


Autre(s) auteur(s) : Arasse, Daniel (1944-2003). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Connaissance (ésotérisme)  Voir les notices liées en tant que sujet
Mnémotechnique -- Histoire  Voir les notices liées en tant que sujet
Mémoire (philosophie) -- Histoire  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey :  153.1 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-07-297965-1 (br.) : 14,60 EUR
EAN 9782072979651

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb47024759d

Notice n° :  FRBNF47024759


Résumé : Comment les grands orateurs de l'Antiquité parvenaient-ils à prononcer les longs discours que nous leur connaissons sans perdre le fil ? En recourant aux « lieux » et aux « images », répondrait un Cicéron. La mémoire serait une sorte de musée dont les œuvres seraient présentées dans des salles que l'orateur traverserait en imagination pendant son discours. L'histoire des systèmes et techniques de mémorisation est un sujet à la fois marginal et central pour comprendre la formation de notre culture. Elle se situe au croisement de l'histoire des religions et de la morale, de la philosophie et de l'art. Dans cet ouvrage majeur, Frances A. Yates permet de comprendre ce qui se passe entre le moment où Giordano Bruno fait de l'imagination le principe supérieur selon lequel organiser la psyché et celui où Pascal et tant d'autres en feront la « folle du logis », la « maîtresse d'erreur et de fausseté ». L'historienne britannique jette ainsi les bases de ce que pourrait être une histoire de l'imagination dans le monde occidental : une faculté de l'esprit aussi bien liée à la magie et l'hermétisme qu'à la naissance de la méthode scientifique. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée