Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Martignoles, Nicolas (1981-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Albert Boccagny [Texte imprimé] : paysan rouge de Haute-Savoie / Nicolas Martignoles ; avant-propos de Claude Mazauric ; postface de Michèle Reynaud, née Boccagny

Publication : Lyon : Jacques André éditeur, copyright 2022

Impression : 69-Lyon : Impr. CEI

Description matérielle : 1 vol. (184 p.) : ill. en coul. ; 25 cm

Note(s) : En appendice, choix de documents. - Bibliogr. p. 173-177. Webliogr. p. 183-184


Sujet(s) : Agriculteurs -- France -- Haute-Savoie (France) -- 20e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet
Communistes -- France -- Haute-Savoie (France) -- 20e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet

Genre ou forme : Récits personnels  Voir les notices liées en tant que genre ou forme

Indice(s) Dewey :  944.584 081092 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-7570-0477-7 (br.) : 25 EUR
EAN 9782757004777

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb469558369

Notice n° :  FRBNF46955836


Résumé : Albert Boccagny (1894-1983) fut un ardent défenseur des petits paysans. Lui-même propriétaire d'une modeste exploitation dans le Chablais, il initia la création de plusieurs syndicats et coopératives dans tout le nord de la Haute-Savoie. Il trouva un prolongement à son combat au sein du Parti communiste français (PCF) qu'il contribua à implanter dans le département. L'année où il visita l'URSS, Albert Boccagny fut aussi élu maire de Cervens, sa commune, et le resta pendant plus de quarante ans. Il y entreprit des travaux de modernisation qui changèrent la vie quotidienne des habitants et y laissa une «Place rouge» au milieu du village$: combien de Hauts-Savoyards savent-ils que ce nom subsiste aujourd'hui encore? Le régime de Vichy lui fit payer cet engagement en l'envoyant au camp de concentration de Buchenwald. Élu député à son retour, cet homme de devoir servit les intérêts des Hauts-Savoyards à l'Assemblée nationale. Il y devint le porte-voix des producteurs de lait et chercha constamment à améliorer le sort des anciens déportés. À l'heure où l'agriculture paysanne redevient synonyme d'avenir, la vie d'Albert Boccagny, à la fois singulière et représentative de son époque, mérite qu'on y prête attention. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée