Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Vidovic, Julija  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : La synergie entre la grâce divine et la volonté de l'homme [Texte imprimé] / Julija Vidovic

Publication : Paris : les Éditions du Cerf, DL 2018

Impression : 78-Maurepas : Impr. Lightning source France

Description matérielle : 1 vol. (331 p.) ; 23 cm

Note(s) : Thèse soutenue en co-tutelle. - Bibliogr. p. 303-321
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Théologie patristique : Paris, Institut catholique : 2015
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Théologie patristique : Paris, Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge : 2015


Sujet(s) : Maxime de Chrysopolis (0580-0662 ; saint) -- Contribution au concept de grâce  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 234 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-204-12995-4 (br.) : 29 EUR
EAN 9782204129954

Notice n° :  FRBNF45678532


Résumé : Bien que la doctrine de la synergie entre la grâce divine et la liberté de l'homme constitue une des doctrines fondamentales de la foi chrétienne, la question reste ouverte de savoir comment ou de quelle manière le salut est reçu par l'homme. La Christologie dyothélite de saint Maxime le Confesseur (580-662) représente une étape théologiquement décisive dans la formulation de la doctrine de la synergie. De la création à l'eschatologie, en passant par l'ecclésiologie, Maxime envisage la synergie comme la manifestation de l'Amour dans l'événement historique du salut. Cet Amour se révèle par excellence dans le Mystère du Christ : vrai Dieu et vrai Homme. Même si l'enseignement maximien aide à comprendre la doctrine de la synergie, il n'a jamais fait l'objet d'une étude spécifique. Il convenait donc d'étudier de près sa compréhension de la synergie, en considérant la totalité de l'œuvre de Maxime. L'enjeu s'est avéré double : d'une part, il fallait faire ressortir sa compréhension de la synergie, à partir d'une œuvre très complexe où la question n'a pas été développée de manière systématique. Pour ce faire, nous avons pris soin de bien distinguer la période avant l'apparition de la crise monothélite, où Maxime affronte les récidives de la crise origéniste, de la période véritablement marquée par la crise monothélite. En procédant ainsi, nous avons fait attention à ne pas entrer dans des problématiques apparues postérieurement. D'autre part, il fallait montrer l'apport spécifique de sa doctrine de la synergie, qui est en mesure de nous offrir aujourd'hui de nouvelles pistes de réflexion quant à la compréhension de l'homme, de sa liberté et de son autodétermination. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée