Notice bibliographique

  • Notice

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Titre(s) : Structures en pierre du plateau du Châtillonnais, Côte-d'Or, du hallstatt à l'antiquité tardive [Texte imprimé] : l'apport de l'archéologie forestière / sous la direction de Dominique Goguey et Jacky Bénard ; [par] Marion Berranger, Emmanuel Chevigny, Élise Fovet... [et al.] ; collaborations, Alexandra Cordier, Geneviève Jobelin, Enrique Vega

Publication : Drémil-Lafage : Éditions Mergoil, 2018

Impression : 33-Bruges : Aquiprint

Description matérielle : 1 vol. (289 p.) : ill. en coul. ; 30 cm

Collection : Archéologie et histoire romaine, ISSN 1285-6371 ; 39

Lien à la collection : Archéologie et histoire romaine 


Note(s) : Bibliogr. p. 216-227


Autre(s) auteur(s) : Goguey, Dominique. Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Bénard, Jacky. Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Archéologie des forêts -- France -- Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or ; région)  Voir les notices liées en tant que sujet
Établissements humains -- France -- Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or ; région) -- Jusqu'à 1500  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 930.109 444 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-35518-082-8 (br.) : 38 EUR
EAN 9782355180828

Notice n° :  FRBNF45583807


Résumé : Cette synthèse, fruit de la collaboration de 13 auteurs, présente les résultats de prospections étalées sur plus de vingt ans qui embrassent 9000 hectares de forêts comportant des vestiges en élévation. Commencées en 1997, elles ont bénéficié presque immédiatement des progrès techniques de la géolocalisation des structures et de leur intégration à des SIG (relevés au G.P.S. et depuis 2012 images LiDaR). La zone étudiée, située au nord du département de la Côte-d'Or, concerne une large partie du plateau calcaire du Châtillonnais, tout spécialement les forêts communales et privées, restées terra incognita jusqu'à ce jour. Cette zone est située dans l'orbite de la principauté hallstattienne de Vix (données acquises dans le cadre du pcr de vix) non loin des groupements protohistoriques et gallo-romains de Vertault, Beneuvre et Veuxhaulles-sur-Aube. Les établissements ruraux protohistoriques et gallo-romains sont implantés dans un milieu peu propice à la culture, en raison de sols médiocres et de la présence importante de lapiès. Les villages médiévaux et modernes ont voué ces zones à la forêt si bien que l'abandon définitif de ce terroir, à la fin du Haut-Empire, a laissé établissements et parcellaires en déshérence, ils sont restés en partie lisibles. Une présentation du milieu naturel est suivie d'une série d'approches spécialisées : techniques de mise en oeuvre du LiDaR, cartographie informatique des lapiès, archéo-pédologie de deux établissements, étude métallographique des déchets de travail du fer sur quelques sites choisis. Vient ensuite l'analyse des données générales : un réseau de communications hiérarchisé, des habitats construits principalement en matériaux périssables mais inclus dans des enclos de délimitation en pierres - seuls visibles -, des enclos cultuels domestiques ou des sanctuaires locaux, le tout au sein de parcellaires denses. La chronologie de la mise en valeur de ce terroir est approchée par le biais des prospections métalliques. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée