Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Titre conventionnel : [Exposition. Aix-en-Provence, Musée Granet. 2018]

Titre(s) : Picasso, Picabia [Texte imprimé] : la peinture au défi : [exposition, Aix-en-Provence, Musée Granet, 9 juin-23 septembre 2018, Barcelone, Fundación MAPFRE, 12 octobre 2018-13 janvier 2019] / [catalogue] sous la direction d'Aurélie Verdier

Publication : [Paris] : Somogy éditions d'art, DL 2018

Impression : impr. en Slovénie

Description matérielle : 1 vol. (276 p.) : ill. en coul. ; 29 cm

Note(s) : Exposition tenue dans le cadre de "Picasso-Méditerranée". - Bibliogr. p. 262-269


Autre(s) auteur(s) : Musée Granet (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône)  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Fundación MAPFRE  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Verdier, Aurélie. Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Autre(s) titre(s) conventionnel(s) : [Exposition. Barcelone, Fundación MAPFRE. 2018/2019]



Sujet(s) : Picasso, Pablo (1881-1973) -- DPIGenreForme  Voir les notices liées en tant que sujet
Picabia, Francis (1879-1953) -- DPIGenreForme  Voir les notices liées en tant que sujet

Genre ou forme : Catalogues d'exposition

Indice(s) Dewey : 709.22 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-7572-1413-8 (rel.) : 35 EUR
EAN 9782757214138

Notice n° :  FRBNF45526094


Résumé : Dans une éphémère feuille dada intitulée La Pomme de Pins, Picabia affirmait en 1922 : « Picasso est le seul peintre que j'aime ». S'agit-il là d'une nouvelle illustration de la force d'attraction et de l'influence prépondérante de Picasso sur un artiste du XXe siècle ? Unis par des origines méridionales communes, l'Espagnol Pablo Picasso (1881-1973) et le Français de père hispano-cubain Francis Picabia (1879-1953), furent plus proches que ce que l'histoire en a retenu – et cela, pour une raison au moins : goûtant la même liberté d'expérimentation en art, leurs carrières respectives, pour différentes qu'elles soient, ne furent qu'une longue rupture avec l'idée même de style – cette soi-disant marque « unique » du créateur dans l'art occidental. Avec Picasso et Picabia, les métamorphoses de soi sont érigées en mode de vie. « Un peintre, disait Picasso, ne doit jamais faire que ce que les gens attendent de lui. Le pire ennemi d'un peintre, c'est le style ». Picasso et Picabia ne firent effectivement jamais ce que l'on attendait d'eux. [source éditeur]


Localiser ce document(2 Exemplaires)

Tolbiac - Haut-de-jardin - Littérature et art - Salle F - Art

1 partie d'exemplaire regroupée

709.204 PICA 6 p
support : livre

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée