Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte. Image fixe : sans médiation

Auteur(s) : Maire, Mary  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Duhem, Pascal (19..-.... ; historien de Lorraine)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Le faubourg Saint-Pierre [Texte imprimé] : la MJC Pichon dans l'histoire de son quartier / Mary Maire, Pascal Duhem

Publication : . - Nancy : Édition MJC Pichon, DL 2017

Impression :  (54-Dombasle-sur-Meurthe : Lorraine graphic impr.)

Description matérielle : 1 vol. (168 p.) : ill. en coul. ; 22 cm

Note(s) : MJC = Maison des jeunes et de la culture. - Bibliogr. p. 167-168. Webliogr. p. 168. Index


Sujet(s) : Nancy (Meurthe-et-Moselle) -- Quartier Saint-Pierre -- Histoire  Voir les notices liées en tant que sujet
Maison des jeunes et de la culture Pichon (Nancy) -- Histoire  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 944.382 3 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 2-9516336-8-8 (br.) : 17 EUR
EAN 9782951633681

Notice n° :  FRBNF45344972


Résumé : Aujourd'hui quartier péricentral de Nancy, le faubourg Saint-Pierre d'antan a vécu, grandi et s'est organisé au rythme de l'histoire nancéienne. Sa situation géographique, au sud du noyau urbain initial de Nancy lui assure des caractéristiques qui ont compté dans les étapes de sa construction. Faubourg campagnard jusqu'au XIXe siècle, il avait cependant attiré l'attention des ducs de Lorraine qui, au XVIIIe siècle, avaient choisi d'établir résidence au château de Lunéville et de ce fait entraient dans la capitale ducale par la porte Saint-Nicolas. Léopold puis Stanislas ont contribué à fixer et embellir l'axe Bonsecours-Porte Saint-Nicolas qui reste l'artère structurante du quartier. Au XIXe siècle, le faubourg a pleinement participé à l'essor économique de la révolution industrielle, le tracé du canal de la Marne au Rhin et de la voie ferrée encadrant ses limites géographiques. Il a bénéficié du rôle géostratégique joué par Nancy, après l'annexion de l'Alsace-Moselle en 1871. Ainsi s'expliquent le développement d'un pôle hospitalo-universitaire de premier plan et la multiplication des activités industrielles, en partie à l'initiative des « optants » alsaciens ou mosellans. De faubourg campagnard on était passé à un quartier urbain à la fois hospitalo-universitaire et industriel. Il le resta jusqu'à la fin des Trente glorieuses, au milieu des années 1970, lorsque la Laiterie Saint-Hubert et Ferembal, deux établissements structurants du quartier, décidèrent de le quitter pour s'installer sur les zones industrielles périphériques. La fin du XXe siècle fut le temps d'une nouvelle métamorphose avec la rénovation des friches industrielles de l'îlot Pichon (Saint-Hubert), de l'îlot Provençal (Ferembal) et de l'îlot des Fabriques (Noirot) en quartiers résidentiels. Aujourd'hui, le quartier est l'héritier de cette longue histoire, il en subsiste des traces visibles et patrimoniales, d'autres échappent à la perception immédiate, c'est l'objet de cet ouvrage de les révéler. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée