Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Hyegyōnggung Hong ssi (1735-1815)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Mémoires d'une reine de Corée [Texte imprimé] / dame Hong ; édition établie par Mme Choe-Wall Yang-hi ; traduit de l'anglais par Claude Bouygues avec la participation de Christiane Tchang-Benoit ; préface de Marc Orange

Traduction de : Memoirs of a Korean queen

Publication : Arles : Éditions Philippe Picquier, DL 2016

Impression : impr. en Espagne

Description matérielle : 1 vol. (213 p.) ; 17 cm

Collection : Picquier poche, ISSN 1251-6007

Lien à la collection : Picquier poche (Arles) 



Autre(s) auteur(s) : Choe-Wall, Yang-Hi. Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Bouygues, Claude (1933-....). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Orange, Marc (1937-....). Préfacier  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Hyegyōnggung Hong ssi (1735-1815) -- Autobiographie  Voir les notices liées en tant que sujet
Cour et courtisans -- Corée -- 18e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet
Corée -- Moeurs et coutumes -- 18e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 951.902 092 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-8097-1151-6 (br.) : 7,50 EUR
EAN 9782809711516

Notice n° :  FRBNF44473237


Résumé : Dame Hong, épouse du prince héritier qui devait devenir le vingt-deuxième roi de la dynastie Yi, commença à rédiger ses Mémoires en 1796, à l'âge de soixante ans, pour l'édification de son propre petit-fils, le roi Sunjo. Elle en a soixante et onze lorsqu'elle les termine. Elle tient la chronique minutieuse de la vie quotidienne à la cour, sous la discipline et l'étiquette rigoureuse de l'époque, en même temps que le journal de ses années de bonheur bientôt éclipsées par des tragédies familiales comme la folie du prince héritier, son époux, qui fut exécuté sur l'ordre de son propre père. Sans doute habituée à devoir maîtriser ses sentiments, elle parle avec une grande retenue, même si l'on sent poindre çà et là la colère, la peine ou l'indignation, dans une prose élégante et d'une rare délicatesse qui n'a pas d'équivalent dans la littérature coréenne. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée