Notice de titre textuel

  • Notice
Grantz geantz forme internationale français ancien

Langue(s) :  langue romane
Date de l'oeuvre : 13..?


Note(s) sur l'oeuvre : 
Poème anglo-normand du XIIIe ou XIV e s., en octosyllabes, racontant l'origine légendaire de l'Angleterre, peuplée de géants nés de démons et des 30 filles d'un roi de Grèce. - 2 versions : longue, 562 vers (ms unique) ; version courte, 446 vers (16 ms) qui a été traduite en latin et qui sert souvent de prologue aux chroniques en prose appelées "Brut". - Titre donné par le premier éditeur, Achille Jubinal, 1842 : "Des graunz jaianz qui primes conquistrent Bretaigne" et usuellement retenu, sous une graphie différente, puis par François-Xavier Michel, 1862 : "De primis inhabitoribus Angliae".
Version anglo-normande en prose, XIVe s. qui sert de prologue à une version anlglo-normande de "Brut". - Version brève anglo-normande traduite en latin et différentes autres versions anglaise, française en alexandrins et latine.


Forme(s) rejetée(s) : 
< Des grands géants français
< Grands géants français
< Des grantz geanz français ancien
< (Des) grantz geanz français ancien
< Des graunz jaianz qui primes conquistrent Bretaigne français ancien
< (Des) graunz jaianz qui primes conquistrent Bretaigne français ancien
< De primis inhabitoribus Angliae latin
< (De) primis inhabitoribus Angliae latin

Forme(s) associée(s) : 
>> << Voir aussi : Castleford's chronicle
>> << Voir aussi : Brut (prose)

Source(s) : 
Grente, Moyen âge : forme retenue



Notice n° :  FRBNF12507519

Création :  96/03/28
Mise à jour :  12/08/07

Notices bibliographiques liées

Voir les notices liées en tant que : Voir toutes les notices liées (1)