Notice bibliographique

  • Notice

Notice en attente de catalogage

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Ziegler, Walther (Auteur du texte)

Titre(s) : Foucault en 60 minutes [Texte imprimé]

Publication : Paris : Books on Demand, 2022

Description matérielle : 1 vol. (130 p.) ; 21 cm


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-322-45687-1 (br.) : 9,99 EUR
EAN 9782322456871

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb471192774

Notice n° :  FRBNF47119277


Résumé : Foucault est considéré comme l'un des plus illustres poststructuralistes. Déjà les titres de ses ouvrages témoignent d'une vision entièrement nouvelle des choses, titres tels que : " Histoire de la folie ", " Surveiller et punir ", " L'usage des plaisirs ", " Les mots et les choses ". Foucault est de ces philosophes qui, une fois disparus, voient leur prestige non pas diminuer, mais augmenter sans cesse. On peut à la fois s'en réjouir et s'en inquiéter. S'en réjouir, parce que la pensée de Foucault nous fascine encore par sa vitalité et sa pertinente croissante. S'en inquiéter, parce qu'elle couve quelque chose de troublant : " On peut bien parier que l'homme s'effacerait, comme à la limite de la mer un visage de sable. " En avançant cette thèse de la " mort de l'homme ", Foucault ne prétend pas que nous, en tant qu'espèce, sommes en passe de disparaître, par exemple des suites du réchauffement climatique. Il entend nous faire comprendre que l'homme tel que nous le connaissons, c'est-à-dire l'être libre, autonome et jouissant spontanément de la vie, glisse lentement vers sa disparition. Il se dissout dans les discours et les structures de notre société coercitive - à la manière silencieuse d'un visage dessiné dans le sable qui se défait dans les vagues. Au 18e siècle, on a conçu une nouvelle prison de forme circulaire qui permet au surveillant d'observer tous les prisonniers à partir d'une tour centrale. Selon Foucault, ce sentiment d'être observé en tout temps traverse notre société dans son intégralité. Mais il nous montre non seulement l'origine des structures de la société coercitive d'aujourd'hui, mais aussi le concept d'un art de vivre moderne. En quoi consiste cet art de vivre ? Le sujet individuel peut-il s'affranchir de la société coercitive ? Foucault a-t-il raison de prétendre que son fameux paradigme carcéral gouverne notre société et que nous avons tous l'impression d'être sous surveillance permanente ? Nul doute - les mises en garde de Foucault... [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée

2022-195517
support : livre