Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Lemaitre, Guillaume (1973-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Martin, Laurent (19..-.... ; infirmier)  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Roussel, Jean-Louis (19..-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Crimes de guerre [Texte imprimé] : Rouen, 9 juin 1940 / Guillaume Lemaitre, Laurent Martin, Jean-Louis Roussel ; préfaces de Nicolas Mayer-Rossignol et Pascal Blanchard

Publication : Nolléval : l'Écho des vagues, DL 2022

Impression : impr. en République tchèque

Description matérielle : 1 vol. (135 p.) : ill. en coul. ; 21 cm

Note(s) : Bibliogr. p. 132-133


Sujet(s) : Noirs -- Crimes contre -- Rouen (Seine-Maritime, France) -- 1900-1945  Voir les notices liées en tant que sujet
Guerre mondiale (1939-1945) -- Atrocités -- Rouen (Seine-Maritime, France)  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey :  944.252 0816 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-918616-51-1 (br.) : 20 EUR
EAN 9782918616511

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb470549525

Notice n° :  FRBNF47054952


Résumé : « J'ai l'honneur de vous faire connaître que le nommé Allanmé Amoro, sujet éthiopien, a quitté Rouen le 9 juin 1940, pour une destination inconnue. Il n'a pas sollicité de visa “au départ” », Courrier du commissariat central de Rouen, 27 février 1941. Le 9 juin 1940 au matin, la 5. Panzerdivision de la Wehrmacht entrait dans Rouen. Quelques jours plus tard, dans le square du Musée des Antiquités, les corps de deux hommes noirs étaient découverts par les services municipaux. Le lendemain, non loin de là, dans les jardins d'une propriété de la rue de Bihorel, on retrouvait ceux de dix-sept hommes assassinés par les troupes allemandes. Quinze jours plus tard, un dernier corps y était mis au jour. Civils ou militaires, seuls la moitié d'entre eux purent être identifiés, mais tous avaient la particularité d'être africains ou antillais. Et tous avaient été raflés et exécutés par les Allemands dès leur arrivée dans la ville. Ce drame était jusqu'à présent resté méconnu. Seules quelques mentions dans les ouvrages traitant de la période y faisaient allusion, sans toutefois s'accorder sur le nombre de victimes ou leur identité. Pour la première fois, des recherches ont été menées pour tenter de comprendre cet événement et d'en restituer toute l'importance dans la tragédie que vécurent les soldats et civils africains lors de la campagne de France de mai-juin 1940. Les recherches menées dans le cadre de cet ouvrage ont donné lieu en 2020-2021 à un important travail de mémoire dans les collèges de la ville de Rouen restitué dans cet ouvrage. Préfaces de MM. Nicolas Mayer-Rossignol, maire de Rouen et Pascal Blanchard, vice-président de l'Achac et chercheur-associé au CRHIM/UNIL. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée