Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Machiavel (1469-1527)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre conventionnel : [Discorsi sopra la prima deca di Tito Livio (français)]  Voir les notices associées à la même oeuvre

Titre(s) : Discours sur la première décade de Tite-Live [Texte imprimé] / Nicolas Machiavel ; préface de Claude Lefort ; traduit de l'italien par Toussaint Guiraudet ; édition établie et annotée par Annick Pélissier

Publication : Paris : les Belles lettres, 2022

Impression : 52-Langres : Impr. la Manufacture

Description matérielle : 1 vol. (609 p.) ; 19 cm

Collection : Le goût des idées ; 80e

Lien à la collection : Le Goût des idées 


Note(s) : Bibliogr. p. 29


Autre(s) auteur(s) : Lefort, Claude (1924-2010). Préfacier  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Guiraudet, Toussaint (1754-1804). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Pélissier, Annick. Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Rome -- Jusqu'à 509 av. J.-C.  Voir les notices liées en tant que sujet
Rome -- 509-264 av. J.-C.  Voir les notices liées en tant que sujet

Genre ou forme : Ouvrages avant 1800  Voir les notices liées en tant que genre ou forme

Indice(s) Dewey :  937 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-251-45298-2 (br.) : 15,50 EUR
EAN 9782251452982

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb47050625g

Notice n° :  FRBNF47050625


Résumé : Écrits entre 1513 et 1519, les Discours se présentent, extérieurement, comme un commentaire de Tite-Live. Ils sont l'œuvre la plus puissante de Machiavel et tirent leur force d'une pensée qui, ayant comme point de départ l'intérêt de l'État, en analyse ses tenants : le prince, le peuple, les institutions, les lois, l'éducation et la religion. Leo Strauss, un des grands philosophes politiques de notre temps, faisait remarquer qu'une des originalités de Machiavel avait été de définir la politique à partir des situations extrêmes, contrairement aux Anciens qui préconisaient de le faire en fonction des situations normales, en fonction du bien souvent possible et non du mal parfois nécessaire. Les temps que nous traversons n'étant malheureusement pas exempts de situations extrêmes, il ne faut pas écarter la lecture de Machiavel et son intérêt pour des circonstances historiques concrètes. Autrement dit, comme l'exposait Raymond Aron, ne pas s'écarter de ce qui reste, peut-être pour Machiavel, en tout cas pour nous, essentiel, c'est-à-dire les cas de conscience. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée