Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Durrell, Gerald (1925-1995)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : La forêt ivre [Texte imprimé] / Gerald Durrell ; traduit de l'anglais par Mariel Sinoir ; traduction entièrement révisée par Leïla Colombier

Traduction de : The drunken forest

Publication : Paris : la Table ronde, DL 2022

Impression : 53-Mayenne : Impr. Floch

Description matérielle : 1 vol. (247 p.) ; 20 cm


Autre(s) auteur(s) : Sinoir, Mariel. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Colombier, Leïla. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Animaux des forêts -- Paraguay  Voir les notices liées en tant que sujet
Paraguay  Voir les notices liées en tant que sujet

Genre ou forme : Descriptions et voyages -- 1945-1970  Voir les notices liées en tant que genre ou forme

Indice(s) Dewey :  591.73 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 979-10-371-1076-3 (br.) : 14,50 EUR
EAN 9791037110763

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb47046961d

Notice n° :  FRBNF47046961


Résumé : Publié en 1956, "La Forêt ivre" est l'un des premiers livres de Gerald Durrell. Il retrace son voyage en Amérique du Sud avec sa femme Jacquie, en 1954. Après un bref séjour à Buenos Aires et une expédition dans la pampa argentine, le couple s'envole, à bord d'un vieux coucou rouillé, direction la forêt du Chaco, au coeur du Paraguay. Là, les créatures les plus surprenantes les attendent, tapies dans un enchevêtrement de plantes grimpantes, d'épineux et de feuilles luisantes, cachées au creux d'un tronc d'arbre ou rampant en silence dans la touffeur des marais... Hélas, au bout de six mois à rechercher, capturer, soigner et observer des espèces rares d'animaux, un coup d'État les oblige à quitter le pays sans pouvoir emmener tous ces spécimens de la faune locale, qu'ils destinaient aux zoos d'Angleterre. Un échec qui, après les défaillances des compagnies aériennes, les nuées de moustiques et autres coups de bec assassins, n'enlève rien à l'aventure, que le naturaliste-écrivain a rapportée avec tout le charme et la drôlerie dont il continuera de faire preuve au fil de son oeuvre. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée