Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Baptiste, Luc (1955-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Pour un enseignement de l'écrit [Texte imprimé] : faire écrire des textes à l'école / Luc Baptiste

Publication : Paris : ESF sciences humaines, impr. 2021

Impression : 01-Péronnas : Impr. SEPEC numérique

Description matérielle : 1 vol. (107 p.) ; 24 cm

Collection : Pédagogies : références, ISSN 1158-4580

Lien à la collection : Collection Pédagogies 



Sujet(s) : Art d'écrire -- Étude et enseignement (primaire) -- France  Voir les notices liées en tant que sujet
Français (langue) -- Rédaction -- Étude et enseignement (primaire)  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey :  372.623 0944 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-7101-4398-7 (br.) : 18 EUR
EAN 9782710143987

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb46954603j

Notice n° :  FRBNF46954603


Résumé : Alors que tout le monde s'accorde sur le caractère essentiel de la maîtrise de l'écrit, les études révèlent une capacité faible des élèves à l'écrit et bien trop peu de temps d'écriture en classe. Ils recopient, cochent des cases, remplissent des « trous » ou répondent à des questions, mais ils s'engagent rarement dans la rédaction de textes longs qui leur permettraient de faire de l'écriture un authentique moyen de construction de soi. Quant aux enseignants, ils ont peu d'outils pédagogiques et s'appuient trop souvent sur les exercices rébarbatifs didactiques des manuels. L'écriture est la clé de la « réussite scolaire », elle permet d'accéder à la pensée et à la culture. Écrire, c'est pouvoir décrire, représenter, symboliser, organiser et, finalement, construire sa pensée. Luc Baptiste montre pourquoi et comment l'apprentissage de l'écrit a été institué dans l'histoire de l'École. Il s'interroge sur une question fondamentale peu explorée : « Apprendre à écrire, c'est apprendre quoi ? » Il analyse les enjeux de l'écriture narrative au regard de l'ensemble des apprentissages scolaires. Et il propose une « pédagogie de l'écrit » qui ne se réduit pas à l'enseignement d'un ensemble de techniques mais constitue un véritable accompagnement de « l'entrée dans l'écrit ». Influencé par Célestin Freinet, il propose de revoir la pédagogie de l'écrit en la centrant sur la narration et en s'appuyant sur le vécu des élèves afin qu'ils y (re)trouvent du plaisir. Car enseigner la capacité à écrire, c'est enseigner la maîtrise langagière orale et écrite. En produisant un voix singulière au milieu des autres récits, l'enfant se construit et s'instaure comme sujet. Remarquablement écrit et documenté, cet ouvrage constitue un élément essentiel de culture professionnelle pour toutes les enseignantes et tous les enseignants du premier degré. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée