Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté. Image fixe : sans médiation

Auteur(s) : Babault, Amaury (1975-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Suhard, Marcel (1947-2019)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Loges, hangars, culs-de-loup et autres cabras [Texte imprimé] : s'abriter et se protéger en Berry / Amaury Babault, Marcel Suhard

Publication : Issoudun : Éditions la Rabouilleuse, 2021

Impression : 36-Issoudun : Centr'imprim

Description matérielle : 1 vol. (70 p.) : ill. en coul. ; 30 cm


Sujet(s) : Constructions rurales -- France -- Berry (France)  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey :  725.370 9445 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-9549953-3-5 (br.) : 15 EUR
EAN 9782954995335

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb46935124z

Notice n° :  FRBNF46935124


Résumé : Partout et depuis des lustres, l'Homme cherche à se préserver mais aussi à protéger son cheptel, ses outils et ses biens. Utilisant d'abord et avant tout des matériaux locaux (couvertures végétales, bois ou pierre sèche…), ces techniques se déclinent quasiment à l'infini dans les sociétés traditionnelles de toute la planète. Aujourd'hui presque toutes disparues ou oubliées, devenues presque « exotiques », ces constructions utilitaires et éphémères ont cependant profondément marqué le monde rural du Berry et d'ailleurs. En 1985, quand le groupe de la Rabouilleuse arrive dans ses nouveaux locaux de la route de Bourges à Issoudun, Marcel Suhard lance une idée inattendue : reconstruire, à la Maison de la Rabouilleuse, une loge sur poteaux à couverture végétale. Ce projet fédérateur devient vite une riche et longue aventure, tant ethnographiquement qu'humainenement. Durant plus de trente ans, ce projet rassemble et soude toutes les générations du groupe. C'est le début d'un patient travail d'enquête et de collecte autour du bâti temporaire sur poteaux et couverture végétale ou en pierres sèches. Peu coûteux, ces modes de construction sont constants dans l'architecture populaire. Quantité de ces exemples issoldunois et berrichons de ce patrimoine populaire éphémère vont alors devenir un centre d'intérêt majeur et une passion durable pour la Rabouilleuse. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée