Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Ġazālī, Muḥammad ibn Muḥammad Abū Ḥāmid al- (1058-1111)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Les plus beaux noms d´Allah [Texte imprimé] : le but suprême dans l'explication des significations des plus beaux nom d'Allah / [Al-Ghazâlî] ; traduction intégrale et annotations de Hassan Boutaleb

Traduction de : Al-maqsad al-asnâ fi sharh ma'ânî asmâ' Allâh al-husna

Publication : Paris : Albouraq, impr. 2021

Impression : impr. au Liban

Description matérielle : 1 vol. (278 p.) ; 22 cm

Collection : Revivification des sciences de la religion ; 65

Lien à la collection : Revivification des sciences de la religion 



Autre(s) auteur(s) : Boutaleb, Hassan. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Indice(s) Dewey :  297.090 2 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 979-10-225-0498-0 (br.) : 16 EUR
EAN 9791022504980

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb46919431m

Notice n° :  FRBNF46919431


Résumé : Nous disons donc à propos du nom et de sa réalité essentielle que les choses [ont trois types d'existence] : une existence en tant qu'individus ou entités (‘ayn) ; une existence dans l'esprit (ou mentale) ; et une existence verbale. En ce qui concerne leur existence en tant qu'individus, il s'agit d'" existence principielle et réelle " (al-wujûd al-aslî al-haqîqî) ; l'existence mentale est une " existence cognitive " (wujûd ‘ilmî) et une " existence formelle " (wujûd sûrî) ; quant à l'existence dans la parole, c'est une " existence verbale " (wujûd lafzî) et une " existence indicative " (wujûd dalîlî). Par exemple, le ciel a une existence en soi et en tant que réalité individuelle, puis une existence dans nos esprits et dans nos âmes, car la forme du ciel est imprimée d'abord dans nos yeux et ensuite dans notre imagination (khayâl), de sorte que même si le ciel disparaissait et que nous demeurions en vie, la représentation du ciel resterait toujours présente dans notre imagination. Cette représentation est d'ailleurs ce qui est appelé " science ", et c'est une image (mithâl) de l'" objet de connaissance " (ma‘lûm), car elle ressemble à ce dernier et lui correspond autant que l'image reflétée dans un miroir est semblable à la forme extérieure qui lui fait face. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée