Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté. Image fixe : sans médiation

Auteur(s) : Debaye, Manon (1993-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : La falaise [Texte imprimé] / Manon Debaye

Publication : Paris : Sarbacane éditeur de création, DL 2021

Impression : impr. en Italie

Description matérielle : 1 vol. (152 p.) : ill. en coul. ; 30 cm


Identifiants, prix et caractéristiques : ISBN 978-2-37731-703-5 (rel.) : 25 EUR
EAN 9782377317035

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb468756360

Notice n° :  FRBNF46875636

Univers jeunesse Cette notice appartient à l'univers jeunesse


Résumé : L'une est aussi blonde, douce et rêveuse, que l'autre est brune, violente et en colère. La famille de l'une est aussi riche et équilibrée, que la famille de l'autre est brisée et dysfonctionnelle. Au collège, quand l'une est plongée corps et âme dans ses lectures ou dans l'écriture d'histoires merveilleuses, l'autre harcèle, insulte et frappe avec la Bande qui l'accepte car elle n'est pas une « vraie fille ». Tout les oppose. Tout sauf la falaise où elles se retrouvent chaque jour en cachette et le serment de sang qu'elles y ont fait de ne pas survivre à leurs 13 ans. Vendredi, avant midi, Astrid et Charlie sauteront-elles dans le vide ou sauront-elles faire face à leurs sentiments et sauter le pas qui les sépare ? [source éditeur]


Infos du Centre national de la littérature pour la jeunesse : 
Genre : Bandes dessinées
Public destinataire : À partir de 13 ans
Avis critique : Bravo !
Notice critique : Cette première bande dessinée d'une jeune diplômée de la HEAR de Strasbourg se jette à corps perdu dans les tourments et les passions de l'adolescence. La délicatesse de ses dessins au crayon de couleur, à la fois naïfs et sensuels, qui épouse les paysages de bord de mer et leurs ciels incertains, contraste avec la violence de cette histoire d'amitié (amour ?) impossible entre deux jeunes filles que tout oppose : Charlie, bagarreuse et mal dans sa peau, et Astrid, blonde et effacée. Loin du regard des autres, une amitié se construit, un terrible serment s'échange. L'écriture très cinématographique de Manon Debaye évoque les teenage movies américains ou Virgin suicides, pour la chronique amère et forte d'une adolescence douloureuse, pleine de rage et de fureur, dont on ne sort pas indemne. - Le 20220201 , par Marine Planche (publié dans La Revue des livres pour enfants)

Localiser ce document(2 Exemplaires)

Tolbiac - Haut-de-jardin

1 partie d'exemplaire regroupée

-Littérature et art- Salle I -Actualité de l'édition
support : livre

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée