Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Notice en attente de catalogage

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Diop, Richard demba (Auteur du texte)

Titre(s) : Flore et végétation [Texte imprimé] : plantes médicinales et éléments de gestion du Conservatoire botanique M. Adanson (Mbour-Sénégal)

Publication : St Ouen : Les Editions du Net, DL 2019

Description matérielle : 1 vol. (184 p.) ; 30 cm


Numéros : ISBN 978-2-312-06842-8 (br.) : 15 EUR
EAN 9782312068428

Notice n° :  FRBNF46504715


Résumé : La végétation naturelle est une importante source pour l'alimentation, la santé et la satisfaction des besoins énergétiques des populations. Cependant, elle est menacée par un certain nombre de facteurs biotiques et abiotiques. Face à ce constat, ENDA -Madesahel a mis en place le conservatoire botanique Michel Adanson (Mbour) pour une protection durable des ressources végétales menacées. Cependant, l'insuffisance des données scientifiques limite la gestion de la biodiversité végétale. Cette étude a pour objectif de contribuer à une meilleure connaissance de la flore, de la végétation et l'usage des plantes médicinales par la population riveraine en vue d'optimiser la gestion du patrimoine végétal. L'inventaire de la flore a permis de répertorier 184 espèces réparties dans 54 familles. En raison de la position continentale et probablement de l'adaptation aux conditions bioclimatiques, les espèces africaines et pantropicales dominent cette flore. L'étude comparative entre la flore du conservatoire et d'autres flores naturelles de la zone a montré une faible ressemblance due probablement à la forte introduction d'espèces exotiques. Les espèces endémiques et surexploités du Sénégal ne sont pas bien représentées dans le conservatoire. L'étude de la végétation ligneuse a montré une diversité moyenne et une distribution hétérogène des espèces. La densité, la surface terrière et le recouvrement aérien des espèces sont assez élevés, entraînant ainsi une forte compétition entre les individus. La population riveraine utilise une flore médicinale assez pauvre de 55 espèces. Les affections infectieuses et dermatologiques sont les plus traitées. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée

2020-13708
support : livre