Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Dulaurens, Henri-Joseph (1719-1793)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Les abus dans les cérémonies et dans les moeurs [Texte imprimé] / par l'abbé Henri-Joseph Dulaurens, 1767 ; édition établie, présentée et annotée par Stéphan Pascau ; avec l'aimable participation de Didier Gambert

Publication : Paris : Hermann, copyright 2019

Description matérielle : 1 vol. (190 p.) : ill. ; 23 cm

Collection : (Les collections de la République des lettres. Sources)

Lien à la collection : Les Collections de la République des lettres. Sources 


Note(s) : Bibliogr. p. 183-184. Bibliogr. de H.-J. Dulaurens p. 179-182. Bibliogr. autour de H.-J. Dulaurens p. 185-187. Index


Autre(s) auteur(s) : Pascau, Stéphan (1958-....). Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Genre ou forme : Satire religieuse francaise -- 18e siècle  Voir les notices liées en tant que genre ou forme

Indice(s) Dewey : 230.020 7 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 979-10-370-0263-1 (br.) : 30 EUR
EAN 9791037002631

Notice n° :  FRBNF46503496


Résumé : Le recueil des Abus, paru sous la griffe d'Henri-Joseph Dulaurens (1719-1793), présente une suite d'articles et contes satiriques dans la lignée de ceux de L'Arretin. Cela va du portrait ridiculisant à la parodie anticléricale en passant par la farce scatologique, le tout sur fond de pochade philosophique. Jamais réédité depuis 1793, l'ouvrage original soulève plusieurs interrogations de par sa conception et son contenu, notamment sur l'initiative de la publication, le choix des textes, la date exacte de parution, la diatribe de l'épître où l'on porte atteinte à l'intégrité de Rousseau… Autant d'éclaircissements que nous tentons d'apporter dans l'introduction à cet assortiment de textes conforme à l'édition d'origine, présenté ici en graphie modernisée.Dulaurens, abbé malgré lui et fugitif des Lumières, a été l'un des garnements littéraires les plus redoutables du XVIIIe  siècle. La plupart de ses écrits, dont celui-ci, ont été condamnés au feu par les tribunaux civils et religieux, et à la vindicte des élites de plume. Il fut le mouton noir d'une Église qui ne lui pardonna rien autant que le trouble-fête des auteurs les plus en vue, mais aussi le chérubin d'un lectorat féru d'impertinences et autres désobéissances piquantes. Hélas, l'auteur en exil finira par être arrêté. En 1767, le tribunal ecclésiastique de Mayence le condamne seulement à la réclusion perpétuelle, eu égard à sa folie reconnue. Les Abus est l'un de ses derniers titres publiés, ultime réponse en forme de pied de nez à la condamnation de ce malheureux, mais tellement attachant, rejeton de Candide. [source éditeur]


Localiser ce document(2 Exemplaires)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée

Arsenal - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée