Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Dole, Antoine (1981-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Météore [Texte imprimé] / Antoine Dole

Publication : Arles : Actes Sud junior, DL 2020

Impression : 53-Mayenne : Impr. Floch

Description matérielle : 1 vol. (64 p.) ; 22 cm

Collection : D'une seule voix
Ado : littérature

Lien à la collection : D'une seule voix 
Ado (Arles) 



Numéros : ISBN 978-2-330-13036-7 (br.) : 9,80 EUR
EAN 9782330130367

Notice n° :  FRBNF45864144

Univers jeunesse Cette notice appartient à l'univers jeunesse


Résumé : Née garçon, Sara se sait être fille depuis la prime enfance. Avant même de pouvoir le formuler, de le comprendre. Mais elle a dû grandir emprisonnée dans un corps subi, moulée dans les lois de la masculinité, à ne pas pouvoir supporter son reflet dans un miroir. Une erreur ? Une anomalie ? Il fallait un changement, un réalignement de ce corps, et c'est à seize ans que Sara débute sa transition pour être celle qu'elle est, se sentir enfin vivante. S'autoriser à être un météore que plus rien n'arrête, même pas les coups et les insultes. Un monologue saisissant et maîtrisé sur un sujet trop longtemps tabou. Un plaidoyer pour la tolérance. [source éditeur]


Infos du Centre national de la littérature pour la jeunesse : 
Genre : Romans
Public destinataire : À partir de 15 ans
Avis critique : Intéressant
Notice critique : Une fille heureuse d'étrenner sa nouvelle robe, quoi de plus simple, quoi de plus évident ? Sauf que dans le cas de Sara, ça ne l'est pas. Cet acte, le simple fait de passer cette robe, de laisser la porte de son immeuble se refermer derrière elle et d'aller faire quelques courses au supermarché, est un défi qu'elle se lance à elle-même et à la terre entière. Car Sara est née dans un corps de garçon et la société le lui renvoie avec une violence froide. Violence que développe Antoine Dole d'une écriture peut être trop soignée, trop complaisante. Au final, on souffre avec Sara de l'agression subie, et on comprend sa rage, mais on se perd un peu dans le flot de paroles libéré par cet acte, notamment lorsque Sara se révolte contre des clichés de genre déjà cent fois déconstruits. Au final, un beau texte, mais qui sonne un peu creux. - Le 20200401, par Clarisse Gadala (publié dans La Revue des livres pour enfants)

Localiser ce document(2 Exemplaires)

Tolbiac - Haut-de-jardin

1 partie d'exemplaire regroupée

-Littérature et art- Salle I -Actualité de l'édition
support : livre

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée