Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté. Image fixe : sans médiation

Auteur(s) : Baud, Anne  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Schmitt, Anne (1961-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : La construction monumentale en Haute-Savoie du XIIe au XVIIe siècle [Texte imprimé] : de la carrière au bâti / Anne Baud, Anne Schmitt

Publication : Lyon : ALPARA, Association de liaison pour le patrimoine et l'archéologie en Rhône-Alpes et en Auvergne : MOM éditions, 2019

Impression :  (42-Saint-Just-la-Pendue : Impr. Chirat)

Description matérielle : 1 vol. (131 p.) : ill. en coul. ; 30 cm

Collection : (Documents d'Archéologie en Rhône-Alpes et en Auvergne, ISSN 1632-4374 ; 48)

Lien à la collection : Documents d'archéologie en Rhône-Alpes et en Auvergne 


Note(s) : Bibliogr. p. 117-125. Index. - MOM = Maison de l'Orient et de la Méditerranée


Sujet(s) : Archéologie du bâti -- France -- Haute-Savoie (France) -- Moyen âge  Voir les notices liées en tant que sujet
Archéologie du bâti -- France -- Haute-Savoie (France) -- 1500-1800  Voir les notices liées en tant que sujet
Géologie -- France -- Haute-Savoie (France)  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 720.944 584 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-35668-065-5 (br.) : 25 EUR
EAN 9782356680655

Notice n° :  FRBNF45839882


Résumé : Cet ouvrage livre les résultats d'une enquête pluridisciplinaire réalisée en Haute-Savoie sur l'architecture monumentale entre le XIIe et le XVIIe siècle. La région montagneuse qui recouvre en grande partie l'ancien diocèse de Genève comprend de nombreuses ressources en pierres à bâtir d'aspect et de qualité variés. L'étude archéologique croisée avec la connaissance géologique du territoire et l'apport des sources textuelles (comptes de châtellenie) permet de procéder à une analyse fine du bâti en tentant de répondre à différentes questions telles que : Quelle sont les pierres utilisées, d'où proviennent-elles, comment sont-elles transportées jusqu'au chantier, comment sont-elles employées dans le bâtiment ? À l'issue de cette enquête, peut-on parler d'une utilisation raisonnée des matériaux dans les grands édifices tels que les châteaux et les églises ? Si l'approvisionnement sur toute la période est manifestement local, on distingue deux grandes phases dans la construction monumentale ; la première du XIIe à la fin du XVe siècle, et la seconde à partir du XVIe siècle. Au cours de la période médiévale les bâtisseurs utilisent essentiellement des roches tendres (tuf, molasse) ou de ramassage, tandis qu'à l'époque moderne ils emploient davantage les roches dures (différents calcaires dont le plus utilisé est le faciès urgonien). La transition vers l'époque moderne constitue une véritable révolution architecturale, qui au-delà des progrès techniques répond à des exigences esthétiques liées au mouvement de la Renaissance. Cette enquête sur l'architecture monumentale de la Haute-Savoie a permis de mettre en évidence des pratiques de construction utilisant de façon rationnelle les ressources géologiques du territoire. Elle renouvelle l'approche d'un patrimoine construit en milieu montagnard et nous invite à poursuivre de semblables prospections dans d'autres régions voisines. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée