Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Gineste, Bernard (1959-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Les quatre chevaux du Messie [Texte imprimé] : Apocalypse 5-6 : un conte initiatique / Bernard Gineste

Titre d'ensemble : (Origines chrétiennes ; 1)

Lien au titre d'ensemble : Origines chrétiennes 

Publication : Paris : BoD-Books on demand, DL 2019

Description matérielle : 1 vol. (92 p.) ; 19 cm


Numéros : ISBN 978-2-322-15879-9 (br.) : 10 EUR
EAN 9782322158799

Notice n° :  FRBNF45827144


Résumé : Sommaire Tout le monde a entendu parler des "Quatre cavaliers de l'Apocalypse". Le récit de cette vision de Jean a une structure très simple, du type des contes de fées. Mais c'est aussi une méditation des Écritures centrée sur le chapitre 53 du Livre du prophète Isaïe. Un personnage trop négligé, "l'un des vingt-quatre Anciens", guide céleste de Jean, s'avère être Isaïe lui-même. Comme la fée marraine de Cendrillon, Isaïe apparaît à son successeur Jean pour l'assister, et, comme elle, il préside à d'étranges métamorphoses qui préparent un mariage. Le Messie, d'abord à la fois Lion et Racine, se transforme en un Agneau égorgé, puis en un Cavalier qui monte tour à tour quatre chevaux respectivement blanc, rouge, noir puis verdâtre. Le code très précis de ces couleurs successives est tiré du Lévitique (manuel des prêtres pour l'identification des lépreux) et du chapitre 5 du Cantique des cantiques (portrait de l'Époux par sa Bien-Aimée). Ces quatre chevauchée représentent donc la carrière terrestre du Messie de l'an 29 à l'an 33, car, selon Isaïe 53,4, il devait être considéré comme un lépreux et rejeté par les autorités religieuses établies, avant d'être reconnu comme le Messie par son épouse l'Église chrétienne. Summary In what context do the so-called Four Horsemen of the Apocalypse arise ? First a basic narrative scheme as in the fairy tale genre, then a meditation centered on Isaiah 53. An under-studied character, "one of the twenty-four elders", John's heavenly guide, turns out to be Isaiah himself. Like Cinderella's Fairy Godmother, he presides over metamorphoses : The Messiah becomes both a Lion and a Root, then a Lamb, then a Horseman riding four horses one after the other. The code of their successive colors, white-red-black-greenish, is taken from Leviticus 13 (the priests' handbook for the identification of lepers) and from Song 5, 10-12 (portrait of the Husband by his Beloved). So they are the four years of the earthly career of the Messiah, who... [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée