Notice bibliographique

  • Notice

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Lagercrantz, David (1962-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : La fille qui devait mourir [Texte imprimé] : roman / David Lagercrantz ; traduit du suédois par Esther Sermage

Traduction de : Hon som måste dö

Titre d'ensemble : ("Millénium" ; 6)

Lien au titre d'ensemble : "Millénium" 

Publication : Arles : Actes Sud, DL 2019

Impression :  (53-Mayenne : Impr. Floch)

Description matérielle : 1 vol. (366 p.) ; 24 cm

Collection : (Actes noirs)

Lien à la collection : Actes noirs 


Note(s) : D'après les personnages créés par Stieg Larsson


Autre(s) auteur(s) : Sermage, Esther. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Larsson, Stieg (1954-2004). Auteur adapté  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Numéros : ISBN 978-2-330-12544-8 (br.) : 23 EUR
EAN 9782330125448

Notice n° :  FRBNF45797868


Résumé : À Stockholm, un SDF est retrouvé mort dans un parc du centre-ville – certains de ses doigts et orteils amputés. Dans les semaines précédant sa mort, on l'avait entendu divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense suédois. S'agissait-il des délires d'un déséquilibré ou y avait-il un véritable lien entre ces deux hommes ? Michael Blomqvist a besoin de l'aide de Lisbeth Salander. Mais cette dernière se trouve à Moscou, où elle a l'intention de régler ses comptes avec sa sœur Camilla. La fille qui devait mourir – le grand finale de David Lagercrantz dans la série Millénium – est un cocktail redoutable de scandales politiques, jeux de pouvoir à l'échelle internationale, technologies génétiques, expéditions en Himalaya et incitations à la haine sur Internet qui trouvent leurs origines dans des usines à trolls en Russie. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée