Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Drey, Johann Sebastian von (1777-1853)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Sur l'esprit et l'essence du catholicisme, 1819 [Texte imprimé] / par Johann Sebastian Drey ; avec une introduction et Max Seckler et une étude d'Hélène Poisson ; traductions [de l'allemand] par Hélène Poisson

Traduction de : Vom Geist und Wesen des Katholizismus

Publication : Paris : Beauchesne, DL 2019

Impression : 14-Condé-en-Normandie : Impr. Corlet numérique

Description matérielle : 1 vol. (293 p.) ; 22 cm

Collection : Textes, dossiers, documents ; 19

Lien à la collection : Textes, dossiers, documents 


Note(s) : Paru en 1819 sous forme de 4 articles dans "Theologische Quartalschrift"


Autre(s) auteur(s) : Seckler, Max (1927-....). Préfacier  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Poisson, Hélène (1948-....). Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Église catholique  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 282 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-7010-2257-4 (br.) : 21 EUR
EAN 9782701022574

Notice n° :  FRBNF45724256


Résumé : PRÉSENTATION Johann Sebastian Drey (1777-1853), fondateur de la célèbre « école catholique de Tübingen », a été injustement éclipsé – au prix d'erreurs historiques et dogmatiques – par Johann Adam Möhler. Drey est pourtant l'auteur d'une œuvre décisive qui vise ni plus ni moins qu'à refonder la théologie en tant que science, une théologie comprise dans l'histoire (contrairement à la scolastique) et notamment à l'aune de son origine toujours présente. L'un de ses textes les plus importants est celui dont on trouve ici la première traduction française : Vom Geist und Wesen des Katholicismus a paru en 1819 dans la fameuse revue Theologische Quartalschrift, que Drey a fondée avec trois collègues et qui existe toujours. Au moment où il commence son professorat à l'université de Tübingen, il publie un véritable programme, qui, pour la première fois, fait du catholicisme un concept théologique. Il partage l'enthousiasme du romantisme bouillonnant, mais le recentre fermement. Il reprend les notions d'esprit et d'essence, mais en les sortant du cadre idéologique et confessionnaliste où elles sont enfermées, et pense le catholicisme selon un plan préconfessionnel et non-confessionnel. Qui voudrait, au seul titre de l'écrit, y voir un écrit confessionnel, et pour cette raison le lire ou ne pas le lire, passera à côté de son sens. Drey étudie les rapports du catholicisme (et non pas de l'Église catholique) avec le christianisme originel. Chemin faisant, il renverse deux bastions de la scolastique de l'époque en refondant la théologie de la révélation et le concept de tradition. Il balaye en même temps l'opposition protestante entre le catholicisme comme attachement obstiné au passé et le protestantisme comme liberté et ouverture à l'avenir. Il ne pratique pas pour autant la polémique confessionnelle, et il aura l'estime de ses collègues de la prestigieuse faculté de théologie évangélique de Tübingen. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée