Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte. Image fixe : sans médiation

Auteur(s) : Lies, Brian  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Le jardin d'Evan [Texte imprimé] / Brian Lies ; [traduit par Françoise de Guibert]

Traduction de : The rought patch

Publication : Paris : Albin Michel jeunesse, DL 2019

Impression : 85-Luçon : Impr. Pollina

Description matérielle : 1 vol. (non paginé [40] p.) : ill. en coul. ; 25 x 29 cm

Public destinataire : à partir de 3 ans


Autre(s) auteur(s) : Guibert, Françoise de (1970-....). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Numéros : ISBN 978-2-226-44123-2 (rel.) : 13,90 EUR
EAN 9782226441232

Notice n° :  FRBNF45703957

Univers jeunesse Cette notice appartient à l'univers jeunesse


Résumé : Evan et son chien sont inséparables. Par-dessus tout, ils aiment prendre soin de leur beau jardin : tout ce qu'ils y plantent devient majestueux. Mais un jour, l'impensable se produit : le chien d'Evan meurt. La vie s'arrête pour Evan, et son jardin lui devient intolérable. En proie à une colère terrible, il le saccage à coups de cisailles, avant de laisser les mauvaises herbes l'envahir et le transformer en lieu de désolation. Jusqu'au jour où une pousse sinueuse se glisse sous le portail, donnant naissance à une citrouille qui grossit, grossit... [source éditeur]


Infos du Centre national de la littérature pour la jeunesse : 
Genre : Albums
Public destinataire : À partir de 6 ans
Avis critique : Coup de coeur !
Notice critique : L'occupation favorite d'Evan c'est de soigner son jardin potager et, là comme ailleurs, son chien l'accompagne toujours. « Un jour pourtant, l'impensable arriva. » La suite raconte le deuil impossible qui pousse Evan au saccage délibéré du jardin, leur 0153uvre commune et le cadre de leur bonheur. Mais un jour il tombe en arrêt devant une jeune pousse de citrouille qui a surgi, malgré tout, et c'est en gagnant le concours de la plus belle citrouille qu'Evan, en recevant son prix, un petit chiot, va accepter qu'un nouveau cycle commence. Le texte, scandé en courtes lignes, est sobre, factuel, pudique, et c'est par l'image, belle, expressive, inventive, que sont exprimés la beauté de la nature, le charme du décor et la force des sentiments. Expressivité du trait, modelage des formes par un jeu d'ombre et de lumière créant un effet d'hyperréalisme et mobilité des cadrages changeant à l'unisson du regard d'Evan. L'incarnation par un renard d'un personnage censément humain, qui surprend d'abord, crée la distance nécessaire et permet l'humour. L'émotion est là, sans pathos. - Le 20190901, par Claudine Hervouet (publié dans La Revue des livres pour enfants)

Localiser ce document(2 Exemplaires)

Tolbiac - Haut-de-jardin

1 partie d'exemplaire regroupée

-Littérature et art- Salle I -Actualité de l'édition
support : livre

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée