Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Titre(s) : Deux ensembles funéraires d'époque romaine, avenue Jean-Jaurès à Nîmes, Gard [Texte imprimé] / sous la direction de Valérie Bel ; avec les contributions de Sébastien Barberan, Michel Christol, Mélanie Contério... [et al.] ; et la collaboration de Michel Amandry, Pascal Chevillot, Véronique Fabre... [et al.]

Publication : Montpellier-Lattes : Éditions de l'Association de la "Revue archéologique de Narbonnaise", 2016

Impression : 34-Mauguio : Pure impression

Description matérielle : 1 vol. (427 p.) : ill. en coul. ; 29 cm

Collection : "Revue archéologique de Narbonnaise". Supplément, ISSN 0153-9124 ; 46

Lien à la collection : Revue archéologique de Narbonnaise. Suppléments 


Note(s) : Bibliogr. p. 412-427


Autre(s) auteur(s) : Bel, Valérie. Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Archéologie funéraire -- France -- Nîmes (Gard)  Voir les notices liées en tant que sujet
Antiquités gallo-romaines -- France -- Nîmes (Gard)  Voir les notices liées en tant que sujet
Fouilles de sauvetage (archéologie) -- France -- Nîmes (Gard)  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 936.402 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 979-10-92655-06-3 (rel.) : 40 EUR
EAN 9791092655063

Notice n° :  FRBNF45670593


Résumé : Cet ouvrage tente de caractériser un quartier funéraire périurbain du Haut-Empire à Nîmes à travers l'étude conjointe de deux ensembles mis au jour dans le cadre d'opérations d'archéologie préventive en 1996 et en 2003. Ces espaces funéraires sont implantés le long d'une voie menant à la porte dite « du Cadereau », au sud-est de l'agglomération antique. L'analyse topographique met en évidence un développement original sous forme d'un lotissement en grandes parcelles allongées, subdivisées en concessions au recrutement familial et desservies par des chemins secondaires. Les deux ensembles, principalement datés entre le milieu du Ier s. et la fin du IIe s., présentent d'évidentes similitudes dans la gestion de l'espace, la place accordée aux tombes de très jeunes enfants, les modes de sépultures ou les pratiques de dépôts de mobilier. Ces caractéristiques communes ne s'observent pas toujours dans les autres nécropoles nîmoises, ce qui fait penser qu'on a affaire à une population homogène, peut-être issue de quartiers urbains situés à proximité. Les données disponibles témoignent de l'adoption avancée des pratiques funéraires romaines et de l'appartenance des défunts à un niveau intermédiaire de la société nîmoise. Enfin, l'étude détaillée et pluridisciplinaire des cinquante-sept structures funéraires mises au jour et des dépôts qui y sont associés, constitue un nouveau jalon pour la connaissance des pratiques funéraires en Gaule narbonnaise. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée