Notice bibliographique

  • Notice

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Larran, Francis (1976-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Sparte à bonne distance [Texte imprimé] : réflexions sur le proche et le lointain en Grèce ancienne / Francis Larran

Publication : Paris : Éditions de Boccard, 2019

Impression : 37-Monts : Impr. Présence graphique

Description matérielle : 1 vol. (194 p.) ; 24 cm

Collection : De l'archéologie à l'histoire, ISSN 1157-3872 ; 72

Lien à la collection : De l'archéologie à l'histoire (Paris) 


Note(s) : Bibliogr. p. 143-191


Sujet(s) : Comportement spatial -- Grèce -- Antiquité  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 938 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-7018-0529-0 (br.) : 29 EUR
EAN 9782701805290

Notice n° :  FRBNF45664044


Résumé : Francis Larran étudie le rapport des Lacédémoniens à l'espace, tel qu'il est conçu par les Anciens depuis les débuts de ­l'époque archaïque jusqu'au IIe siècle après J.-C. L'histoire de la représentation de la spatialité est approchée par cinq études de cas qui se nourrissent des réflexions de la microstoria comme du spatial turn. Après avoir relevé, dans les œuvres d'Homère, Hérodote, Télès, Polybe et Pausanias, des détails singuliers qui ont nourri les débats historiographiques contemporains, Francis Larran les replace dans leur contexte de production, littéraire et historique, et brosse le tableau des périodes charnières scandant l'histoire ancienne de la conception de l'espace. Contre un récit linéaire qui introduit une homogénéité artificielle des sources, bien qu'éparses et variées, cette histoire par bribes vibre au rythme du changement d'échelle. Du proche au lointain, du grand au petit, les ouvertures autant que les fermetures du monde ­constituent des moments clefs dans l'histoire des recompositions spatiales. Voir  le monde s'ouvrir avec les premières «colonisations» archaïques, la conquête d'Alexandre le Grand et l'extension ­de l'Empire romain invitent à l'aventure dans le lointain autant qu'au frileux repli sur soi. Se sentir cerné par les Barbares au temps des Guerres médiques ou bien imaginer avoir atteint les limites du monde à l'apogée de l'Empire romain incitent à délimiter soigneusement sa place dans le monde et à définir son identité dans la discontinuité spatiale. Au sein des débats qui opposent, à chaque époque, les défenseurs des espaces continus aux partisans des réseaux, Sparte constitue une pierre de touche idéale pour penser les liens à tisser entre le proche et le lointain. [source éditeur]


Localiser ce document(2 Exemplaires)

Tolbiac - Haut-de-jardin - Philosophie, histoire, sciences de l'homme - Salle J - Histoire, archéologie

1 partie d'exemplaire regroupée

938 LARR s
support : livre

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée