Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Tobias, Norman C.  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : La conscience juive de l'Église [Texte imprimé] : Jules Isaac et le concile Vatican II / Norman C. Tobias ; préface de Robert O. Paxton ; traduit de l'anglais (États-Unis) par John E. Jackson

Traduction de : Jewish conscience of the Church : Jules Isaac and the Second Vatican council

Publication : Paris : Salvator, DL 2018

Impression : 52-Langres : Impr. la Manufacture

Description matérielle : 1 vol. (386 p.) ; 23 cm

Note(s) : En appendice, choix de documents. - Bibliogr., 359-371. Index


Autre(s) auteur(s) : Paxton, Robert O. (1932-....). Préfacier  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Jackson, John Edwin (1945-....). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Isaac, Jules (1877-1963) -- Biographies  Voir les notices liées en tant que sujet
Judaïsme -- Relations -- Église catholique -- 1945-1970  Voir les notices liées en tant que sujet
Église catholique -- Relations -- Judaïsme -- 1945-1970  Voir les notices liées en tant que sujet
Concile du Vatican (02 ; 1962 / 1965)  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 261.260 92 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-7067-1722-2 (br.) : 22 EUR
EAN 9782706717222

Notice n° :  FRBNF45621616


Résumé : Au cours du concile Vatican II, la déclaration Nostra Aetate a radicalement changé le regard que l'Église catholique portait sur les religions non chrétiennes et sur le judaïsme en particulier, en refusant de manière explicite l'antisémitisme. L'historien français juif Jules Isaac (1877-1963) ne fut pas pour rien dans cette évolution décisive. Retracé par Norman Tobias, juriste et historien canadien, son parcours force l'admiration : engagé aux côtés de Charles Péguy pour la défense du capitaine Dreyfus, professeur connu de tous les Français pour son manuel d'histoire, le fameux Malet-Isaac, il sera chassé de l'enseignement du fait des lois raciales du régime de Vichy et devra vivre dans la clandestinité après l'arrestation des siens par la Gestapo. Auteur remarqué du livre Jésus et Israël, Jules Isaac va mener ensuite un inlassable combat pour que l'Église renonce à l'antisémitisme, cet « enseignement du mépris » qui le révolte. Son engagement et son amitié avec le pape Jean XXIII feront beaucoup pour cette conversion des mentalités. Comme le souligne Robert O. Paxton : « Cette réforme profonde, dont Jules Isaac fut l'un des principaux instigateurs, est le point final vers lequel, comme Norman Tobias le démontre avec conviction et admiration, Jules Isaac dirigea l'oeuvre de sa vie à partir de 1942. » Cet homme juste a représenté en notre temps la conscience juive de l'Église. Après avoir suivi des études de droit, Norman C. Tobias, Canadien anglophone, s'est lancé dans des études de théologie et d'histoire religieuse. Il a soutenu sa thèse de doctorat au département des Études religieuses de l'Université de Toronto. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée