Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : France. Ministère de l'Europe et des affaires étrangères  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Agence française de développement  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Pluricité  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Évaluation de l'action de la France pour l'éducation de base dans les pays du G5 Sahel [Texte imprimé] : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, 2005-2015 : synthèse / [rapport établi à la demande du Ministère de l'Europe et des affaires étrangères et de l'Agence française de développement] par Pluricité

Publication : [Paris] : Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international, 2018

Impression : 93-La Courneuve : Impr. Service de reprographie du MEAE-DIL

Description matérielle : 1 vol. (35 p.) : ill. ; 30 cm

Collection : Rapport d'évaluation ; n° 139

Lien à la collection : Évaluations (Paris. 1989) 


Note(s) : Glossaire


Numéros : (Br.)

Notice n° :  FRBNF45572012


Résumé : Droit humain fondamental, l'éducation est une priorité de la politique de développement et de solidarité internationale de la France. Dans les pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), la présence de vulnérabilités communes et le poids de la jeunesse dans la population renforcent cette priorité. Ces pays sont confrontés à des enjeux démographiques, sécuritaires et migratoires, qui pèsent sur les besoins et les capacités de leurs systèmes éducatifs, dont les résultats figurent parmi les plus faibles au monde. L'éducation contribue à répondre à ces enjeux : elle concourt à la fois au développement économique, à la maîtrise de la démographie (via l'éducation des filles) et à la prévention du sentiment d'exclusion des jeunes. Face aux défis et aux enjeux propres à cette zone d'intervention, l'action de la France pour le soutien à l'éducation de base doit pouvoir s'adapter et renforcer son efficacité, en tirant les enseignements de ses engagements passés et en accentuant la dimension régionale de son action. Cette évaluation, commanditée par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et l'Agence française de développement (AFD), s'inscrit dans la lignée des recommandations de deux rapports qui soulignent la nécessité d'évaluer l'action de la France en éducation au Sahel : le rapport d'information parlementaire « Sahel : pour une approche intégrée » (2013) et le rapport de la mission au Niger de l'Inspection générale des Affaires étrangères (2015). Confiée aux bureaux d'études Pluricité et Learning Avenue, l'évaluation dresse le bilan d'une décennie d'action de la France dans les pays du G5 Sahel et apporte des éléments de réponse à des questions portant sur la pertinence, la cohérence, l'efficacité, l'efficience et la durabilité de cette même action. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée