Notice bibliographique

  • Notice

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Titre(s) : (Re)lire les poètes grecs et latins [Texte imprimé] / sous la direction de Jeanne Dion et Guy Vottéro

Publication : Nancy : ADRA, 2018
Diffusion/distribution : Paris : de Boccard

Impression : 37-Monts : Impr. Présence graphique

Description matérielle : 1 vol. (302 p.) : ill. en coul. ; 24 cm

Collection : Collection Études anciennes ; 68

Lien à la collection : Travaux et mémoires. Études anciennes 


Note(s) : Textes en français et en italien. - Notes bibliogr.


Autre(s) auteur(s) : Dion, Jeanne. Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Vottéro, Guy. Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Poésie antique -- Histoire et critique  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 881.009 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-913667-53-2 (br.) : 28 EUR
EAN 9782913667532

Notice n° :  FRBNF45529972


Résumé : Ce livre s'adresse aux amateurs de poésie antique. Dans le monde grec, G. Vottéro et R. Hodot (Université de Lorraine) décryptent une composition chez Hésiode, Sappho et Pindare. J. Jouanna (Membre de l'Institut) expose magistralement deux serments d'Hippocrate chrétiens. E. Schwarzenberg (Docteur ès Philosophie) observe d'illustres Aphrodites d'Apelle au Titien: et si c'était la peinture qui était poésie? Dans une tombe étrusque de Cerveteri, D. Briquel (Université de Paris IV-Sorbonne) montre un rare livre de lin: contiendrait-il des carmina conuiualia? Puis M. Chassignet (Université de Strasbourg) éclaire les noms et destins si divergents d'Ilia / Rhéa Silvia. Lucrèce fonde alors les réflexions: Y. Benferhat (Université de Lorraine) analyse des realia qui forment les images du poète; Y. Lehmann (Université de Strasbourg) y oppose le De rerum natura varronien; et M.-N. Fouligny (Université de Lorraine) trouve Lucrèce dans des best-sellers modernes. Virgile aussi étonne: J. Dion (Université de Lorraine) décèle la composition du Catalecton qui lui est attribué, tandis que Ph. Heuzé (Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle) peint la beauté de ses finales dans les grandes œuvres; Ch. Guittard (Université de Paris Nanterre) et G. Galimberti Biffino (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milano) magnifient l'influence virgilienne: l'un chez Macrobe, l'autre chez G. Caproni et G. Ungaretti. Et sur l'aube de la poésie chrétienne, F. Cassingena-Trévédy (Institut Catholique de Paris, Monastère de Ligugé) déploie de nouvelles surprises comme coupe, lait et seins pour évoquer la Trinité. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée