Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : France. Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international  Voir les notices liées en tant qu'auteur
France. Direction générale du trésor  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Pour une aide au développement performante, au service des plus vulnérables [Texte imprimé] : stratégie française pour l'aide multilatérale, 2017-2021 / Ministère de l'Europe et des affaires étrangères, Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international, Direction du Trésor

Édition : [Éd. française]

Publication : [Paris] : Ministère de l'Europe et des affaires étrangères, Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international, copyright 2017

Impression : 93-La Courneuve : Impr. Service de reprographie du MEAE

Description matérielle : 1 vol. (19 p.) ; 30 cm

Collection : Rapport de stratégie

Lien à la collection : Rapport de stratégie 


Note(s) : Notice réd. d'après la couv.


Numéros : (Br.)

Notice n° :  FRBNF45529931


Résumé : Le soutien de la France aux institutions multilatérales est cohérent avec son appui à la définition de véritables politiques publiques globales pour traiter des enjeux globaux du développement. La France utilise le canal multilatéral pour intervenir dans certains secteurs stratégiques prioritaires : dans le secteur de la santé en premier lieu, où l'APD française est quasi exclusivement multilatérale ; et, dans une moindre mesure, dans le soutien à l'éducation de base ou à l'environnement. Au-delà de l'activité des banques de développement et des organisations à vocation plurisectorielle, la France contribue à ces secteurs via des fonds spécialement dédiés : le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (FMLSTP), GAVI, et UNITAID pour la santé, et le Partenariat global pour l'éducation ou le Fonds pour l'environnement mondial (FEM). Lors du Comité interministériel pour la coopération et le développement (CICID) du 31 juillet 2013, le gouvernement français a acté l'élaboration d'une stratégie pour l'aide multilatérale, incluant les grandes familles d'institutions (instruments européens de développement, banques de développement, institutions onusiennes et fonds verticaux). Cette stratégie définit les priorités françaises portées dans les enceintes multilatérales et met en lumière les moyens d'optimiser l'articulation de l'aide bilatérale et multilatérale et de réduire la fragmentation de l'aide. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée