Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Enault, Raffaël (1990-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Dustan superstar [Texte imprimé] : biographie / Raffaël Enault

Publication : Paris : Robert Laffont, DL 2018

Description matérielle : 1 vol. (315 p.) ; 22 cm

Note(s) : Publications de G. Dustan p. 307-314


Sujet(s) : Dustan, Guillaume (1965-2005) -- Biographies  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 843.914 (critique) (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-221-19337-2 (br.) : 21 EUR
EAN 9782221193372

Notice n° :  FRBNF45463357


Résumé : Cette première biographie de Guillaume Dustan évoque la destinée tumultueuse de l'écrivain le plus marginal et provocateur de ce début de siècle. Guillaume Dustan, l'écrivain français le plus marginal et sulfureux de ce début de siècle, fut à sa manière une superstar de la littérature dont la notoriété dépassait le seul milieu des lettres. Écrivain transgressif, homosexuel radical, énarque, magistrat, éditeur, il ne cessa de se démultiplier et de brouiller les pistes sans jamais rien perdre de sa singularité. Avant Guillaume Dustan, il y eut William Baranès – son vrai nom. Un jeune homme qui se destinait à une carrière exemplaire de haut fonctionnaire tout en rêvant de consacrer son existence à l'écriture. Mais sa vie bascule lorsqu'il se découvre, à vingt-cinq ans, infecté par le VIH. Il se pense alors condamné à mort, du moins en sursis, et rompt progressivement avec tout désir de normalité. Multipliant les rencontres et les expériences, adepte des pratiques les plus hard, il fait de sa vie la matière première et la trame essentielle de son oeuvre. Plus encore que ses écrits, c'est son personnage qui fait sensation. Dès son premier livre, Dans ma chambre, paru en 1996 chez POL, Guillaume Dustan devient une sorte d'icône médiatique. Il se présente à la télévision affublé d'une perruque pailletée et tient un discours libertaire tout aussi provocateur. Dustan fait d'autant plus parler de lui qu'il s'érige en défenseur du bareback face à l'association Act Up et à son fondateur Didier Lestrade, devenant objet de controverses et de réprobation jusqu'au sein de la communauté homosexuelle. De plus en plus discuté et de moins en moins audible à force de prises de position jugées scandaleuses, Dustan s'isole et sombre dans le désespoir. Considéré comme fou, il fait un séjour en hôpital psychiatrique avant de mourir à quarante ans, en octobre 2005, seul, victime d'une probable intoxication médicamenteuse. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Haut-de-jardin - Littérature et art - Salle H - Littératures d'expression française

3 parties d'exemplaires regroupées

84/5 DUST 5 EN ...
Tolbiac - Haut-de-jardin - Littérature et art - Salle H - Littératures d'expression française

partie exemplaire N° 1
84/5 DUST 5 EN
support : livre

Tolbiac - Rez-de-jardin - libre-accès - Littérature et art - Salle V - Littératures d'expression française

partie exemplaire N° 2
84/5 DUST 5 EN
support : livre

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

partie exemplaire N° 3