Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Leff, Gloria  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : L'affaire Freud-Hirschfeld [Texte imprimé] : une valse-hésitation avec l'occulte / Gloria Leff ; traduit de l'espagnol (Mexique) par Annie Guillon-Lévy

Publication : Paris : EPEL, impr. 2018

Impression : 04-Turriers : Impr. Transfaire

Description matérielle : 1 vol. (194 p.) ; 21 cm

Collection : Essais

Lien à la collection : Essais (Paris. 2008) 


Note(s) : EPEL = Éditions et publications de l'École lacanienne


Autre(s) auteur(s) : Guillon-Lévy, Annie. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Freud, Sigmund (1856-1939) -- Et l'occultisme  Voir les notices liées en tant que sujet
Psychanalyse et ésotérisme  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 150.195 2 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-35427-186-2 (br.) : 23 EUR
EAN 9782354271862

Notice n° :  FRBNF45450192


Résumé : Elfriede Hirschfeld fut cette patiente dont Freud avoua sur le tard qu'elle avait été " son fléau, son plus grand tourment ". Il en parle à ses proches : Jung, Ferenczi, Bleuler, Andréas-Salomé, l'adresse à Pfister, Abraham et Binswanger, tandis qu'il dissimule ce cas au fil de ses écrits et sa correspondance. Outre sa pathologie luxuriante, elle avait fait l'objet d'une prophétie qui relança chez Freud l'énigme du transfert de pensées - cette troublante proximité de l'inconscient et du savoir occulte. Jones ne voulait pas en entendre parler, Jung s'y déplaçait avec aisance, Ferenczi y déployait sa curiosité, et Freud… ne parvenait pas à prendre parti. En reconstituant ce puzzle, Gloria Leff démêle les embarras transférentiels de Freud et rend compte de sa valse-hésitation avec l'occulte. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée