Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Hui kai (1183-1260). Auteur du texte  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Porte sans porte [Texte imprimé] : recueil des koans du maître zen Mumon / commentés par le maître zen Koun Yamada ; traduction de Pierre Philippon

Publication : Paris : Almora, DL 2018

Impression : 37-Monts : Impr. Présence graphique

Description matérielle : 1 vol. (406 p.) ; 22 cm

Collection : Collection dirigée par José Le Roy

Lien à la collection : Collection dirigée par José Le Roy 


Note(s) : En appendice, choix de documents. - Index


Autre(s) auteur(s) : Yamada, Kōun (1907-1989). Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Philippon, Pierre (1949-....). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Indice(s) Dewey : 294.392 70902 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-35118-349-6 (br.) : 18 EUR
EAN 9782351183496

Notice n° :  FRBNF45449800


Résumé : Le texte du Mumonkan (Porte sans Porte) est un classique chinois du bouddhisme zen. Il présente un catalogue des koans les plus importants du zen. Les koans sont des « cas publics » qui offrent une opportunité de confronter sa compréhension à celle du maître ancien dont la compréhension d'un point donné est incarnée dans le cas. Chaque cas du Mumonkan présente au lecteur le monde du satori d'une manière tout à fait directe. Le maitre japonais Koun Yamada Roshi nous livre ici ces commentaires du Mumonkan qu'il a donnés aux pratiquants Occidentaux du Zen qu'il guidait au Japon et dans les sesshins qu'il a conduites en Allemagne, à Hawaii et aux Philippines. Ces commentaires témoignent de la vision claire et profonde de celui qui restera sans aucun doute comme un des plus grands maîtres zen du XXème siècle. Le Roshi Koun Yamada a eu un éveil Zen si profond qu'il semble presque sans équivalents dans l'histoire moderne du Zen. La profondeur de son grand éveil était probablement égale à celle des patriarches appelés « vieux Bouddhas » dans l'histoire du Zen. Les teishos de Yamada Roshi sur le Porte sans Porte sont l'incarnation de sa compassion, qui émane de sa compréhension claire comme le cristal. Puissent-ils nous conduire non seulement vers la porte sans porte, à travers elle, mais aussi sur la route ouverte qui s'étend sans fin au-delà. . [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée