• Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte noté : sans médiation

Auteur(s) : Popp, Adelheid (1869-1939)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Jeunesse d'une ouvrière [Texte imprimé] / Adelheid Popp ; traduit de l'allemand par Mina Valette ; introduction de Georges Haupt ; préface d'August Bebel

Édition : Nouvelle éd.

Publication : Pantin : les Bons caractères, DL 2016

Impression :  (93-Pantin : Impr. IMS)

Description matérielle : 1 vol. (125 p.) ; 22 cm

Collection : (Témoignages)

Lien à la collection : Témoignages (Pantin) 


Note(s) : Reprise partielle des notes de Karin Königseder de l'éd. François Maspéro, 1979


Autre(s) auteur(s) : Valette, Mina. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Popp, Adelheid (1869-1939)  Voir les notices liées en tant que sujet

Genre ou forme : Autobiographie  Voir les notices liées en tant que genre ou forme

Indice(s) Dewey :  324.243 60709 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-915727-51-7 (br.) : 10 EUR
EAN 9782915727517

Notice n° :  FRBNF45113521


Résumé : August Bebel, dirigeant de la 2ème Internationale, auteur de La Femme et le socialisme, pre´fac¸a, en 1909, la premie`re e´dition de La Jeunesse d'une ouvrie`re, re´cit autobiographique d'Adelheid Popp : « Gra^ce a` une volonte´ de fer et a` un travail acharne´ pour s'instruire, elle arrive, d'une fac¸on surprenante, a` combler les lacunes de son instruction. Elle brise les liens qui la rattachaient a` l'E´glise de son enfance et devient libre penseuse ; remplie autrefois de respect pour la monarchie, elle devient re´publicaine ; les dures expe´riences de la vie en font une ardente socialiste et un champion de la lutte pour l'e´mancipation de tous les prole´taires. Sa vie est un exemple ». Ouvrie`re et militante socialiste, Adelheid Popp naquit en 1869 dans une famille pauvre, pre`s de Vienne. La mort de son pe`re la contraignit a` travailler de`s l'a^ge de 13 ans dans une usine de textile. D'abord catholique convaincue, ouvrie`re docile, elle s'e´veilla lentement a` la conscience de classe et aux ide´es socialistes. Une fois convaincue, elle ne cessa de militer. Oratrice, organisatrice, journaliste, elle parcourut toute l'Autriche, prenant la parole dans des centaines de re´unions publiques. En 1892, elle devint la re´dactrice en chef du Journal des Ouvrie`res, participant a` la campagne du Parti social-de´mocrate pour l'e´galite´ politique des femmes, et pour l'e´galite´ des salaires. Be^te noire des autorite´s, elle fut arre^te´e et traduite en justice a` de nombreuses reprises. Pendant cette pe´riode fe´conde ou` le mouvement ouvrier socialiste se de´veloppait, l'activite´ d'Adelheid Popp ne se borna pas aux luttes des femmes ouvrie`res ; elle fut l'un des membres dirigeants du mouvement socialiste autrichien et de la IIe internationale, a` une e´poque ou` les femmes n'avaient encore conquis aucun droit. Adelheid Popp mourut en mars 1939. En de´pit de la terreur que faisaient re´gner les nazis, ses camarades l'accompagne`rent nombreux lors de ses obse`ques. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée