Notice bibliographique

  • Notice

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Image fixe : sans médiation

Auteur(s) : Cochin, Charles-Nicolas (1715-1790). Dessinateur présumé  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : [La Princesse de Navarre [Image fixe] : vue de scène montrant le divertissement final / attribué à Charles-Nicolas Cochin]

Date(s) : 1746

Description matérielle : 1 dess. : Plume, encre, aquarelle et lavis gris ; 11,4 x 15 cm (image); 38,8 x 43,7 cm (cadre)

Note(s) : Daté au coin inférieur droit. - Inscription au verso : "Théâtre construit dans le manège couvert de la grande écurie à Versailles pour le ballet de la Princesse de Navarre donné à l'occas[ion du maria]ge du Dauphin avec l'Infante Marie-Thérèse le vingt-trois février mil sept cent quarante-cinq". - Représentée le 23 février 1745 dans le Manège de la Grande Écurie de Versailles à l'occasion du mariage du Dauphin. - Comédie-ballet en 3 actes, livret de Voltaire et musique de Jean-Philippe Rameau. - Le troisième et dernier divertissement, sans lien avec la pièce, évoque le mariage du Dauphin : les Pyrénées disparaissent pour que la France puisse s'unir à l'Espagne, laissant place à un temple magnifique au fond duquel trône l'Amour. On voit ici les quadrilles de la France, de l'Espagne, de Naples et de Dom Philippe chanter et danser. - L'identification a été rendue possible grâce à la gravure de Cochin qui montre une vue plus étendue de la scène et de la salle (département des Estampes, RESERVE QB-201 (171, 20)-FT 5 <p.14>). - Le dessin préparatoire à l'estampe est conservé au Louvre (INV 25252). - Le château de Versailles conserve une autre version de cette scène (MV6765/INV272) qui présente des proportions plus réalistes entre les décors et les danseurs. - En raison de la présence de spectateurs sur la scène, Philippe Beaussant propose d'interpréter la version de la Bibliothèque-Musée de l'Opéra comme le témoin d'une représentation de cette oeuvre à l'Académie royale de musique, insérée par Cochin dans le Manège de la Grande Écurie. Or, il manque à cette hypothèse la preuve qu'il y ait bien eu une reprise à la ville. Il est plus probable que Cochin ait déformé la réalité du spectacle pour se plier, entre autres, aux contraintes du format. - Filigrane partiellement visible à travers la fenêtre aménagée au verso de l'encadrement (lys ou couronne ?), mais impossible à relever sans démonter le cadre

Référence(s) : Voltaire, La Princesse de Navarre : comédie-ballet, fête donnée par le roi en son château de Versailles le mardi 23 février 1745, Ballard. - Marc Honegger et Paul Prévost, Dictionnaire des œuvres de l'art vocal, 1992. - Philippe Beaussant, Les Plaisirs de Versailles, 1996. - Mathias Auclair et Élizabeth Giuliani, Rameau et la scène, 2014



Genre iconographique : Costumes

Notice n° :  FRBNF45110845

Univers cartes et images Cette notice appartient à l'univers images et cartes



Localiser ce document(1 Exemplaire)

Bibliothèque-musée de l'opéra - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée

MUSEE-425
support : dessin

Communication exceptionnelle sur demande de rendez-vous auprès du directeur de la BMO