Notice bibliographique

  • Notice

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Titre(s) : Analyse des réseaux sociaux appliquée à l'éthologie et l'écologie [Texte imprimé] / sous la direction de Cédric Sueur

Publication : Paris : Éditions Matériologiques, 2015

Impression : impr. en Pologne

Description matérielle : 1 vol. (510 p.) : ill. ; 24 cm

Collection : Modélisations, simulations, systèmes complexes, ISSN 2425-5661

Lien à la collection : Modélisations, simulations, systèmes complexes 


Note(s) : Notes bibliogr. Glossaire. Résumés


Autre(s) auteur(s) : Sueur, Cédric (1982-....). Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Comportement social des animaux  Voir les notices liées en tant que sujet
Sociétés animales  Voir les notices liées en tant que sujet
Écologie -- Réseaux d'interactions  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 591.56 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-919694-98-3 (br.) : 35 EUR
EAN 9782919694983

Notice n° :  FRBNF44334058


Résumé : En entendant les termes « réseaux sociaux », vous penserez probablement à Facebook ou Twitter. Dans ce livre, ce terme est évidemment à comprendre autrement. Les animaux interagissent et communiquent notamment au sujet de la nourriture et de la reproduction. Dans un milieu écologique donné, les espèces tissent des liens de compétition, d exclusion, de prédation, de coopération. La façon dont les espèces et les individus interagissent influence le réseau qu ils forment, réseau plus ou moins dense, centralisé ou modulaire. L analyse de tels réseaux sociaux est un puissant outil mobilisé en éthologie et en écologie pour étudier la structure des sociétés à toute échelle, de l individu à la population, entre individus de la même espèce ou d espèces différentes, entre écosystèmes. Différentes interactions, intragroupes, intergroupes ou même interespèces (entre proies et prédateurs, par exemple) peuvent être analysées avec les mêmes méthodes. Cette généralité d application signifie que nous pouvons étudier comment le comportement d un individu ou d une espèce influence le réseau, mais que nous pouvons également déterminer l influence du réseau et de ses propriétés sur la survie et la reproduction des individus constituant un groupe ou une population. Ce type de boucle de rétroaction est essentiel dans la compréhension de l émergence et de la stabilité des systèmes sociaux et écologiques. Cependant, la combinatoire qui résulte de ces interactions peut alors devenir considérable, et de fait, inextricable sans les outils adéquats (informatique, simulation numérique, modélisation, théorie des graphes, étude des systèmes complexes, etc.) que ce livre expose. Outre la présentation des enjeux scientifiques et appliqués de ces méthodes et démarches, on y lit la vitalité des interactions et convergences disciplinaires entre écologues, éthologues, généticiens des populations, informaticiens, mathématiciens& [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée