Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Aguirre, Ann  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Enclave. Tome 2 [Texte imprimé] / Ann Aguirre ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Charlotte Faraday

Traduction de : Outpost

Lien au titre d'ensemble : Enclave 

Publication : . - Paris : Hachette, impr. 2013

Impression :  (72-La Flèche : Impr. CPI Brodard et Taupin)

Description matérielle : 1 vol. (353 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cm

Collection : (Black moon)

Lien à la collection : Black moon (Hachette) 


Public destinataire : Adolescents - À partir de 13 ans


Autre(s) auteur(s) : Faraday, Charlotte. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Numéros : ISBN 978-2-01-203107-4 (br.) : 16 EUR
EAN 9782012031074

Notice n° :  FRBNF43652595

Univers jeunesse Cette notice appartient à l'univers jeunesse


Résumé : La vie de Trèfle a bien changé. Dans l'enclave, elle était une chasseuse, forte et combattive, indispensable à la communauté. Depuis qu'elle s'est réfugiée à Salvation avec son compagnon Del, elle n'est plus qu'un fardeau. Mais les monstres qui entourent la petite ville vont bientôt lui redonner le goût de se battre. [source Electre]


Infos du Centre national de la littérature pour la jeunesse : 
Genre : Romans
Public destinataire : À partir de 13 ans
Avis critique : Bravo !
Notice critique : Tome 1 et 2 : Une dystopie haletante qui met en scène la jeune Trèfle, quinze ans, vivant au sein d'une communauté aux règles très strictes, installée dans une ancienne station de métro sous New York : elle découvre que la vie qu'elle a menée jusqu'alors était bâtie sur un mensonge. Avec un ami, elle gagne la surface, échappe à un gang de jeunes impitoyables qui violent les filles et réussit à atteindre une enclave préservée où la vie est plus douce -?encore que... Un récit qui évoque Au-delà de la rivière noire, de Monica Hughes, publié en 1979 chez Duculot, collection"Travelling sur le futur" - mais ici extrêmement violent, ce qui correspond au monde décrit, post-apocalyptique, où seuls les plus forts ont encore droit à une place, d'autant plus glaçant que l'auteure décrit cet environnement de façon très crédible (fondée sur des données scientifiques et anthropologiques). Cette atmosphère est toutefois un peu adoucie par le parallèle avec le Conte du Garçon du jour et de la Fille de la nuit de G. McDonald. - Le 20131118, par Marie-Ange Pompignoli (publié dans La Revue des livres pour enfants)

Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée