Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Image fixe : sans médiation

Auteur(s) : Randon, Gilbert (1814-1884). Illustrateur  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Les beautés de la monarchie [Image fixe] : [estampe]

Publication : Se vend rue de la République, (ex Bourbon), n° 33, à Lyon

Impression : Lith. Naegelin, rue de l'Archevêché, 3, Lyon

Description matérielle : 1 est. ; 4,2 x 5,5 cm (dimensions des images), 27,4 x 20 cm (dimensions de l'ensemble)

Note(s) : En bas à dr. : "Randon". - Feuille volante. - Une épr. au Département des Imprimés, dans le rec. Ye. 7185 (156). - Gilbert Randon, né à Lyon en 1814, mort à Paris en 1884, est à la fois l'auteur de la chanson et celui des caricatures qui l'illustrent. Il a publié de nombreuses chansons politiques en 1848 et 1849 et en a composé d'autres qui sont demeurées inédites. Cousin de Nadar, il a, comme lui, exercé des métiers très divers dont ceux d'apprenti-lithographe, maréchal des logis, dessinateur de vignettes et même de photographe avant de venir à Paris, où Nadar le fit collaborer, comme caricaturiste, au Journal pour rire. Jusqu'au Coup d'État, il s'attaqua principalement au nez du Prince-Président. Ensuite, la prudence l'amena à choisir des sujets moins compromettants, et c'est surtout comme caricaturiste de moeurs qu'il fut connu - et très apprécié - sous le Second Empire. Il créa, notamment, une silhouette de troupier qui resta longtemps légendaire
Air de Madame Grégoire. Sur Sa Majesté Louis-Philippe, ce pauvre Sire, On a tant chanté Qu'on ne sait vraiment plus qu'en dire ; Mais de tous ses voisins, Cousines et cousins, Potentats mâles et femelles, Je vais vous conter des nouvelles : Ah ! combien, de près les Monarques sont laids ! [etc.] ; chanson de 9 strophes sur 3 colonnes, dans lesquelles l'auteur, en termes souvent grossiers, attaque tour à tour "Madame Cobourg" la reine Victoria, entourée de cinq enfants seulement, ce qui permet de supposer cette chanson antérieure au 18 mars 1848 (date de la naissance de la princesse Louisa) - ; le Tsar, Louis de Bavière et ses amours avec Lola Montès ; Ferdinand de Naples, "la jeune et fringante" Isabelle d'Espagne, Pomaré (reine de Tahiti), et son "auguste bedaine", Frédéric de Prusse. Chaque strophe est surmontée d'un portrait à clairevoie gravé sur bois et signé "R[andon]"

Référence(s) : De Vinck, 13942


Conservé dans : [Recueil. Collection de Vinck. Un siècle d'histoire de France par l'estampe, 1770-1870. Vol. 111 (pièces 13939-14053), République de 1848] 

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb41520146g

Notice n° :  FRBNF41520146

Univers cartes et images Cette notice appartient à l'univers images et cartes



Localiser ce document(2 Exemplaires)

Document numérique : 

1 partie d'exemplaire regroupée

IFN-53014092

support : lot d'images numérisées

Richelieu - Estampes et photographie - magasin de la Réserve

1 partie d'exemplaire regroupée

RESERVE QB-370 (111)-FT 4 < Fol. 3  > 
support : estampe

Pièce(s) de grand format. Communication sur rendez-vous à prendre à l'adresse estampes-photographie@bnf.fr