Notice de marque

  • Notice
Pathé [saphir]

Type : Documents sonores

Note(s) sur l'oeuvre : 
Marque phonographique.
Editée par les frères Emile et Charles Pathé.
A partir de 1906, Pathé adopte le disque plat lu à l'aide d'un saphir.
La mention saphir ne figure pas sur les disques dans l'intitulé de la marque, elle est ajoutée dans cette autorité afin de cerner la période où la firme Pathé eut recours au procédé de la gravure verticale.
De 1906 à 1916 la lecture des supports s'effectue de l'intérieur du disque vers l'extérieur et la vitesse de rotation varie autour de 90 tours.
A partir de 1916, la lecture du disque s'inverse progressant du bord du disque vers l'intérieur et la vitesse de rotation se stabilise à 80 tours.
Se caractérise par des références purement numériques.
En 1927, Pathé adopte l'enregistrement électrique et la gravure latérale (disques à aiguille), néanmoins elle continue à publier ses disques parallèlement sous les deux formes (aiguille et saphir) jusqu'en 1931.


Forme(s) associée(s) : 
>> << Voir aussi : Pathé (1896-1910Cylindres)
>> << Voir aussi : Pathé
>> << Voir aussi : Paté
>> << Voir aussi : Pathé-APGA
>> << Voir aussi : Pathégraphe

Source(s) : 
A Montparnasse [Enregistrement sonore] / Aristide Bruant, chant. Pathé 166/195 (n° de face) ; 3105 (losange)
Répertoire des disques Pathé, octobre 1912

Notice n° :  FRBNF13854272

Création :  02/10/01
Mise à jour :  11/04/05