Notice RAMEAU

  • Notice
Anciens calendaristes



Vedette matière nom commun. S'emploie en tête de vedette.

L'adoption du calendrier grégorien par l'État grec (1923) puis par l'Église orthodoxe grecque (1924) provoqua un schisme, une partie du clergé et des fidèles refusant le nouveau calendrier. - Le schisme toucha également d'autres Églises orthodoxes, à mesure que le calendrier grégorien était adopté par les différents États : il existe une Église d'anciens calendaristes russes à l'étranger, de Roumanie, de Bulgarie.... - Les orthodoxes favorables à l'ancien calendrier sont divisés : certains sont restés dans l'Église officielle. Ceux qui ont rompu avec elle sont divisés entre partisans d'une rupture totale et partisans du dialogue.
Les "Anciens calendaristes" (Palaioīmerologí́tes ou Palaioīmerolgîtai) préfèrent se nommer eux-mêmes "Vrais chrétiens orthodoxes" (Gnī́sioi 'Orthódoxoi christianoì) ou "Résistants" ('Enistámenoi).

<Employé pour : 
Calendaristes, Anciens
Palaioīmerologítes
Palaioīmerologítai
Palaioīmerologîtai
Palioīmerologítes
Palioīmerologítai
Palioīmerologîtai
Gnī́sioi Orthódoxoi christianoí
Gnī́sioi 'Orthódoxoi christianoì
Koinótīta tōn gnī́siōn Orthódoxōn christianṓn
Koinótīta tō̂n gnī́siōn 'Orthódoxōn christianō̂n
Enistámenoi
'Enistámenoi

Source(s) : 
The Old calendarists and the rise of religious conservatism in Greece / Dimitri Kitsikis,... ; transl. from the French by novice Patrick and bishop Chrysostomos, 1995
Internet : http://lcweb.loc.gov./catalog/, 1998-07-16 . - Encycl. Grèce . - Encycl. Papyros
BN Service grec moderne
Consultée(s) en vain : 
Laval RVM (CD), 1996-06 . - GDEL

Identifiant de la notice  : ark:/12148/cb133222325
Notice n° :  FRBNF13322232

Création :  98/07/16
Mise à jour :  98/07/17


Notices bibliographiques liées

Voir les notices liées en tant que : Voir toutes les notices liées (1)