Notice de personne

  • Notice
Chéradame, Jean (149.-154.? ; humaniste et libraire) forme internationale

Pays :  France
Sexe :  Masculin
Responsabilité(s) exercée(s) sur les documents :  Auteur (Texte imprimé), Imprimeur libraire
Naissance :  149.
Mort :  154.?
Période d'activité :  1528?-1529?

Humaniste, helléniste, hébraïsant, éditeur et libraire. - Natif du diocèse de Sées, aux environs d'Argentan (Orne), très vraisemblablement apparenté à Gaultier Cheradame(s), administrateur de l'hôtel-Dieu de cette ville dans les années 1495-1499. Dès 1515, étudie à Paris les "trois langues" (hébreu, grec et latin) et, à partir de 1517, donne lui-même un enseignement régulier et public du grec. En 1521, demeure au collège parisien de Lisieux, auprès de l'helléniste Pierre Danès. Par la suite, tout en continuant des études d'hébreu, il étudie la médecine, sans toutefois obtenir de diplôme. De cette époque daterait sa traduction d'un traité d'Ulrich von Hutten sur le traitement de la syphilis par le bois de gaïac. De 1521 à 1531 au moins, travaille régulièrement comme correcteur pour le grec chez l'imprimeur-libraire parisien Gilles de Gourmont. En 1528-1529, exerce même la librairie à son nom, publiant notamment un "Organon" d'Aristote en grec et un ouvrage en français de Gilles d'Aurigny, avocat parisien qui aurait suivi ses leçons sur Lucien de Samosate. En 1542, se qualifie de lecteur royal pour les "lettres sacrées", et ses cours dispensés au collège de Bourgogne traitent des épîtres de saint Paul d'après le texte grec. Entre 1542 et 1545, aurait en effet succédé à Guillaume Postel au poste supplémentaire de lecteur royal pour le grec. Auteur d'éditions préfacées d'auteurs grecs classiques et chrétiens, d'introductions aux grammaires grecque et hébraïque, d'un dictionnaire de grec et d'ouvrages de kabbale chrétienne. Dès 1538, annonce son intention de publier la "Myriade mystique" [ou "harmonique"], somme de science mystique qui ne sera jamais imprimée mais que raille dans ses épigrammes le poète champenois Nicolas Bourbon. Dans les controverses religieuses de son temps, il se prononce ouvertement contre la Réforme, ce qui lui vaut, de la part de Théodore de Bèze, le reproche d'avoir été "d'esprit fort léger et de petit sens". Décédé probablement avant 1546.

Adresse :  Paris : 1528?-1529?. - En la rue Saint-Jean-de-Latran

Forme(s) rejetée(s) : 
< Charmurius, Johannes Cheradamus (149.-154.? ; humaniste et libraire) latin
< Cheradame, Jehan (149.-154.? ; humaniste et libraire) français moyen
< Chaeradamus, Johannes (149.-154.? ; humaniste et libraire) latin
< Cheradamus, Johannes (149.-154.? ; humaniste et libraire) latin
< Hypocrates, Johannes Cheradamus (149.-154.? ; humaniste et libraire) latin

Source(s) : 
Lottin : exerce la librairie en 1529 . - Hoefer . - Michaud . - Frère . - Oursel . - DBF . - Renouard
Consultée(s) en vain : 
La Caille . - Index aureliensis . - Rép. 16 s.



Identifiant international :  ISNI 0000 0003 7486 2677 , cf. http://isni.org/isni/0000000374862677
Notice n° :  FRBNF12460020

Création :  96/05/14
Mise à jour :  18/10/08

Notices bibliographiques liées

Voir les notices liées en tant que : Voir toutes les notices liées (20)