Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Musique notée : sans médiation

Auteur(s) : Bordes, Charles (1863-1909). Compositeur  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre conventionnel : [Paysages tristes]  Voir les notices associées à la même oeuvre

Titre(s) : Paysages tristes [Musique imprimée] : voix moyenne et piano / Charles Bordes ; [poèmes de Paul Verlaine] ; édition critique, Jean-François Rouchon et Michel Tranchant

Publication : Lyon : Symétrie, 2018

Impression : 69-Lyon : Impr. Symétrie

Description matérielle : V-17 p. : ill. ; 30 cm

Note(s) : Durée : ca 12 min. - Notice biographique et notice sur l'oeuvre en français et anglais

Distribution musicale : voix - voix moyenne (01) (solo), clavier - piano (1)



Autre(s) auteur(s) : Verlaine, Paul (1844-1896). Auteur du texte  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Tranchant, Michel. Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Rouchon, Jean-François (19..-.... ; musicologue). Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Mélodies françaises -- 20e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet
Mélodies (voix moyenne) acc. de piano -- 20e siècle  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : EAN 9790231808421
ISMN 979-0-2318-0842-1 (br.) : 13 EUR

Notice n° :  FRBNF45504842

Univers musique Cette notice appartient à l'univers musique


Résumé : Premier cycle de mélodies françaises consacré aux Poèmes saturniens de Verlaine, les Paysages tristes de Charles Bordes constituent une tentative remarquable de mise en pratique de la forme cyclique adaptée au répertoire vocal. En la matière, l'œuvre est à rapprocher – stylistiquement et chronologiquement – de la Sonate pour violon de César Franck, avec qui Bordes prenait alors des cours de composition. L'unité du cahier repose en grande partie sur l'usage de thèmes musicaux récurrents et sur l'importance particulière donnée à l'intervalle de tierce majeure tout au long du cycle, que l'on discerne en particulier dans le plan tonal original de l'œuvre. Dans ce cahier construit en forme d'arche, la dernière mélodie rassemble de nombreux éléments entendus précédemment – elle cite notamment de façon évidente le postlude et le thème pianistique central de la première. Mais le talent de Bordes ne se réduit pas à la réalisation d'une expérience formelle. Toute l'ambiance du cycle traduit en effet de manière saisissante l'atmosphère lourde, maladive, crépusculaire des poèmes de Verlaine. Le compositeur explore cet accablement dans un univers musical empreint de chromatisme et de lenteur, sans toutefois renoncer à de furtives envolées vocales ou pianistiques où se traduit tout le lyrisme de son tempérament. [source éditeur]



Réunit :
Soleils couchants
Chanson d'automne
L'heure du berger
Promenade sentimentale

Localiser ce document(1 Exemplaire)

Richelieu - Musique - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée

VMH-17959
support : musique imprimée
Voir détail exemplaire