Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Gozzi, Carlo (1720-1806)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Le corbeau [Texte imprimé] / Carlo Gozzi ; texte présenté, traduit et annoté par Françoise Decroisette

Publication : Grenoble : UGA éditions, Université Grenoble Alpes, 2017

Impression : 37-Monts : Impr. Présence graphique

Description matérielle : 1 vol. (179 p.) ; 18 cm

Collection : Paroles d'ailleurs, ISSN 1286-8485

Lien à la collection : Paroles d'ailleurs 



Autre(s) auteur(s) : Decroisette, Françoise. Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Numéros : ISBN 978-2-37747-017-4 (br.) : 15 EUR
EAN 9782377470174

Notice n° :  FRBNF45443339


Résumé : Quelques mois après L'Amour des trois oranges, ‘fable théâtrale' que Carlo Gozzi invente pour contrer les succès théâtraux de Carlo Goldoni et de Pietro Chiari, les spectateurs vénitiens applaudissent une deuxième fable, Le Corbeau, tirée du même recueil de contes, Lo cunto de li cunti de Giambattista Basile. Moins connue que la précédente, elle marque pourtant un tournant dans la carrière du dramaturge qui d'ailleurs la rédige entièrement, avec une longue préface, pour la première édition de ses œuvres en 1772, ce qu'il refuse à la précédente. Dans Le Corbeau la satire et la polémique s'estompent, le tragique et le merveilleux dominent, étroitement mêlés. Malédictions, pleurs, sang et mort marquent les aventures du prince Jennaro qui, par amour pour son frère, le mélancolique roi Millo, contraint à l'impossible quête d'une beauté inaccessible, a enlevé la princesse Armilla. Ce faisant Jennaro a déclenché la fureur vengeresse du père d'Armilla, magicien cruel, qui le condamne à un choix cornélien : voir mourir son frère par sa faute ou être lui-même pétrifié. Le Corbeau n'a fait l'objet que d'une seule traduction en français, en 1856. Cette nouvelle traduction respecte les choix éditoriaux de Gozzi : préface programmatique, alternance des vers et de la prose, alternance des scènes entièrement écrites et des scènes improvisées. L'introduction replace la fable dans son contexte et en analyse les ressorts dramatiques complexes. Le texte de la pièce, établi à partir de la première édition de l'œuvre, est complété par la traduction d'une première version écrite par Gozzi sous forme de canevas, restée manuscrite. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée