Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Titre(s) : Stendhal et Winckelmann [Texte imprimé] / textes réunis et présentés par Catherine Mariette et Chantal Massol

Publication : Grenoble : UGA éditions, Université Grenoble Alpes, 2017

Impression : 37-Monts : Impr. Présence graphique

Description matérielle : 1 vol. (187 p.) : ill. ; 22 cm

Collection : Bibliothèque stendhalienne et romantique, ISSN 1294-0658

Lien à la collection : Bibliothèque stendhalienne et romantique 


Note(s) : Publ. à la suite du colloque international "Stendhal et Winckelmann" organisé à Grenoble les 14-15 mai 2013. - Bibliogr. p. 175-180


Autre(s) auteur(s) : Mariette, Catherine (1958-....). Directeur de publication  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Stendhal (1783-1842) -- Et l'art -- Actes de congrès  Voir les notices liées en tant que sujet
Winckelmann, Johann Joachim (1717-1768) -- Influence -- Actes de congrès  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 843.7 (critique) (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-37747-016-7 (br.) : 19,50 EUR
EAN 9782377470167

Notice n° :  FRBNF45412738


Résumé : Cet ouvrage collectif examine les liens qui unissent Stendhal, malgré ses dénégations, à J. J. Winckelmann. Il s'efforce de dégager les principaux aspects de la réception, par l'écrivain français, de celui que l'on tient pour le fondateur de l'histoire de l'art. Les contributions s'interrogent d'abord sur les modalités de leur rencontre (influences, transfert culturel, médiations, parallèles…), sur les fondements de leurs projets respectifs et sur les formes du dialogue que le cadet instaure avec son aîné. Elles s'emploient ensuite, en tentant de démêler les propos souvent contradictoires que l'auteur de l'Histoire de la peinture en Italie tient à l'égard du savant allemand, à mettre au jour les thèmes de ce dialogue (expression, idéalisation, imagination, énergie, style, imitation, liberté, cristallisation, douceur, sublime, idéal, sensualité, grâce…). Le dialogue, pour finir, s'ouvre à un troisième interlocuteur : Nietzsche, qui puise dans la pensée stendhalienne, en la dépassant, les éléments d'un débat contre un winckelmannisme classique et « apollinien ». [source éditeur]


Localiser ce document(2 Exemplaires)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée

Arsenal - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée

EN COURS DE COTATION-2018
support : livre

A demander sur place  Reproduction sous conditions