Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Janina, Olga de (1845-18..?)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Lettres d'un excentrique [Texte imprimé] ; suivi de Causerie sur Franz Liszt / Olga de Janina-Robert Franz

Publication : Lille : Éditions Sans qu'il soit besoin, DL 2017

Impression : 59-Hallennes-lez-Haubourdin : Impr. Reprocolor

Description matérielle : 1 vol. (320 p.) ; 18 cm


Numéros : ISBN 978-2-9542040-6-2 (br.) : 16 EUR
EAN 9782954204062

Notice n° :  FRBNF45397485


Résumé : Olga de Janina déchire de sa plume les voiles qui masquent notre identité pour atteindre l'essence de ce que nous sommes. Elle creuse directement au cœur de notre humanité ; elle s'intéresse aux hommes en faisant fi de l'époque, des conventions, des lois et de la morale. Tout commence par l'évocation sublime des bohémiens et de leur musique. Très vite le lecteur sera conduit dans les tourments des cœurs à Ostende, à Venise, en Bretagne. Olga de Janina peint des mondes colorés, parfois baroques et toujours accompagnés de notes musicales. Sous sa plume, nous suivons Franz, l'auteur présumé de ces lettres. A travers lui, elle évoque ce qui deviendra un jour des « amitiés particulières », elle met en scène les turpitudes des sens et du cœur, elle nous met en présence d'un père qui ne voit en son fils que charges et sources de profits contrariées comme en écho annonciateur de « Sébastien Roch » d'Octave Mirbeau. Les « Lettres d'un excentrique » sont sans doute d'un excentrique qui brise les codes de son époque pour parler de ce que l'on glisse sous le tapis. Olga de Janina était une brillante pianiste. Elève de Liszt, qu'elle tenta d'assassiner, elle propagea sa musique en Europe et aux Etats-Unis. Pour la première fois, une « Causerie sur Franz Liszt » est publiée à la suite de ces lettres. Avant de jouer Liszt, Olga de Janina expliquait au public l'audace de la musique du maître hongrois. Pour Olga de Janina, il faut « nous arracher ainsi aux bourbes de la routine » et ne plus être de ces « badauds qui réclament les plaisirs digestifs plutôt qu'une occasion d'exercer leur intelligence ». Olga de Janina ne craint pas la controverse, la mise en danger. Au contraire, pour elle « Il est beau d'être attaquable » Une préface biographique rédigée par Pascal Gouriou, dresse un portrait de l'insaisissable Olga de Janina qui n'a eu de cesse de changer de nom au point même de se faire inhumer à Montrouge sous un pseudo ! [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée