Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Tsedevdamba, Oyungerel (1966-....)  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Falt, Jeffrey Lester  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Le moine aux yeux verts [Texte imprimé] / Oyungerel Tsedevdamba et Jeffrey Lester Falt ; traduit de l'anglais par Katalin Balogh et Philippe Bonnet

Publication : Paris : Bernard Grasset, DL 2017

Impression : 61-Lonrai : Normandie roto impr.

Description matérielle : 1 vol. (571 p.) ; 24 cm


Autre(s) auteur(s) : Balogh, Katalin (1973-....). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur
Bonnet, Philippe (1949-....). Traducteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Numéros : ISBN 978-2-246-85923-9 (br.) : 23 EUR
EAN 9782246859239

Notice n° :  FRBNF45390000


Résumé : Ce roman foisonnant nous plonge dans la Mongolie au moment de la Seconde Guerre mondiale. Le pays a préféré la férule des Bolcheviks aux ambitions chinoises, mais la situation est tendue entre le pouvoir et les religieux. Dans un des grands monastères de Mongolie, le jeune Baasan se prépare à devenir lama, tout comme ses frères. Quand Sendmaa – qui est non seulement la fille d'un des amis de son père mais aussi une descendante directe de Genghis Khan – arrive au monastère pour aider à broder un bouddha géant destiné à une grande cérémonie, les deux jeunes gens tombent amoureux. Baasan veut renoncer à sa vocation afin de pouvoir épouser la jeune fille, mais son maître spirituel lui demande de rester quelques mois de plus  : la révélation du neuvième Bogd – un des chefs spirituels du lamaïsme à côté du Dalaï-lama – est proche et il a encore besoin de lui dans cette période si particulière.Une autre jeune femme, Chulunjii, elle aussi amoureuse de Baasan, profite de ce délai pour intriguer contre Sendmaa. Son plan réussit, et Sendmaa sera mariée contre son gré au frère aîné de Baasan. Mais cette tragédie personnelle n'est que le prélude à d'autres violences qui s'abattent sur la région. Les révolutionnaires arrêtent tous les lamas, pillent et brûlent les monastères. Le père de Baasan est tué, Baasan est envoyé dans un camp de travaux forcés tandis qu'un nombre considérable de ses condisciples sont tués.Baasan participe aux grands travaux de la capitale mongole, il survivra tant bien que mal, tout comme Sendmaa… À la fin de la guerre, la vie reprend son cours, mais c'est seulement des années plus tard qu'on découvrira le charnier de tous les lamas sauvagement assassinés pendant ces années noires de la Mongolie…Le roman d'Oyungerel Tsedevdamba et Jeffrey L. Falt évoque, dans la grande tradition romanesque, le destin d'un pays oublié de tous ou presque.  [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée