Notice bibliographique

  • Notice
  • vignette
  • vignette
vignette large

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Rencontre arthurienne Normandie Maine (06 ; 2016 ; Lassay-les-Châteaux, Mayenne)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Amour et sensualité dans la légende arthurienne [Texte imprimé] : actes de la 6e Rencontre arthurienne Normandie Maine, le 24 septembre 2016 à Lassay les Châteaux / [organisée par] l'association CENA-les amis de René Bansard...

Publication : Lyon : Éditions du Cosmogone, 2017

Impression : impr. en Europe

Description matérielle : 1 vol. (110 p.) : ill. ; 21 cm

Note(s) : Notes bibliogr.


Autre(s) auteur(s) : Cercle d'études nouvelles d'anthropologie-Les Amis arthuriens de René Bansart. Éditeur scientifique  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Romans de la Table ronde -- Thèmes, motifs -- Actes de congrès  Voir les notices liées en tant que sujet
Amour -- Dans la littérature -- Actes de congrès  Voir les notices liées en tant que sujet
Érotisme -- Dans la littérature -- Actes de congrès  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 840.900 1 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-8103-0214-7 (br.) : 14,50 EUR
EAN 9782810302147

Notice n° :  FRBNF45363701


Résumé : Moyen Âge et érotisme : les deux termes peuvent paraître contradictoires. Ils ne le sont pas. La civilisation médiévale, taxée injustement d'obscurantisme, fut extrêmement inventive dans les domaines du désir et de la sexualité. À la fin du XIe siècle, les troubadours chantent la sensualité et la femme, influençant progressivement les comportements amoureux en Occident, en rupture avec l'héritage antique. Au XIIIe siècle, le Roman de la Rose signe avec éclat la fin du grand rêve courtois et, dans les fabliaux, le sexe s'affiche de plus en plus crûment. Nombre de sculptures figurent l'obscénité, tandis que les rites carnavalesques évoquent une sexualité pulsionnelle. En définitive, l'érotisme médiéval, riche et contrasté, ne cesse de nous interroger. Le roman arthurien n'échappe pas à la règle, en dépit des pressions et des censures morales et religieuses. Les actes réunis dans ce volume tentent de faire le point sur les différentes formes de représentation des rapports amoureux, entre pudeur et impudeur, interdits et transgressions. Ainsi sont évoqués l'amour courtois face à l'amour chevaleresque, le thème de l'adultère brandi par l'église à des fins morales, l'amour-passion dans le mythe de « Tristan et Iseut », le rôle de la sensorialité dans le domaine de l'image, l'érotisme dans La Dame du Lac de Marion Zimmer Bradley et l'impact des figures de la tentation (Morgane Lafay et Viviane) sur la société victorienne. Autant de contributions qui démontrent le rôle central de la femme dans la légende arthurienne. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée