Notice bibliographique

  • Notice
vignette simple

Type(s) de contenu et mode(s) de consultation : Texte : sans médiation

Auteur(s) : Institut de l'entreprise (France)  Voir les notices liées en tant qu'auteur

Titre(s) : Dépense publique [Texte imprimé] : l'état d'alerte : réviser et réduire la dépense publique pour renouer avec la prospérité présidé par Michel Pébereau,... / [Institut de l'entreprise]

Publication : Paris : Institut de l'entreprise, 2017

Impression : 78-Maurepas : Impr. Lightning Source

Description matérielle : 1 vol. (85 p.) : ill. en coul. ; 25 cm

Collection : Les notes de l'Institut

Lien à la collection : Les Notes de l'Institut 



Autre(s) auteur(s) : Pébereau, Michel (1942-....). Rédacteur  Voir les notices liées en tant qu'auteur


Sujet(s) : Politique des dépenses publiques -- France -- 1990-....  Voir les notices liées en tant que sujet
Administration publique -- Réforme -- France -- 1990-....  Voir les notices liées en tant que sujet

Indice(s) Dewey : 336.440 9051 (23e éd.)  Voir les notices liées en tant que sujet


Numéros : ISBN 978-2-36315-630-3 (br.) : 19 EUR
EAN 9782363156303


Notice n° :  FRBNF45323709


Résumé : La situation de nos finances publiques est alarmante. Le Haut Conseil des finances publiques et le Conseil Constitutionnel donnent l'alerte. Les perspectives de croissance et de déficit pour 2017 et 2018 sont inquiétantes. Au niveau européen en 2017, la France sera probablement, avec la Grèce, le seul pays en situation de déficit excessif. Dans la période récente, la France a financé sa dette à très bon marché, masquant son explosion. Si les taux augmentaient pour retrouver leur niveau de 2005, la charge de la dette doublerait et notre dette risquerait d'être insoutenable. En dépit des enjeux et des menaces, la question de la dépense publique est presque absente du débat présidentiel. Certains candidats nient même la nécessité de redresser les comptes publics. Ce ne sont pourtant rien de moins que l'influence internationale de notre pays, son indépendance, la compétitivité de notre territoire, nos emplois et notre cohésion sociale qui sont en jeu. Ce déséquilibre de nos finances publiques résulte de la dérive de la dépense. C'est sur celle-ci qu'il faut agir, de toute urgence. C'est pourquoi nous devons impérativement démontrer notre capacité collective à équilibrer durablement les comptes publics. Le redressement des finances publiques doit être la priorité du prochain Président de la République. Cette note, sous la direction de Michel Pébereau, tire la sonnette d'alarme. Elle montre pourquoi et comment réduire la dépense immédiatement, de façon transversale et pérenne. Volonté politique au plus haut niveau de l'Etat, mise en oeuvre concertée et mobilisation des administrations seront nécessaires pour atteindre cet objectif que nous ne pouvons plus différer. [source éditeur]


Localiser ce document(1 Exemplaire)

Tolbiac - Rez-de-jardin - magasin

1 partie d'exemplaire regroupée